gamme-tradition-prestige-Tannoy

Publié le 13 février 2014 à 20 h 55 min | par Richard

Enceintes 5.1 HC et HIFI : rêve ou réalité ?

Après deux articles concernant les amplis HC musicaux et les lecteurs Blu-Ray audiophiles, voici un dossier sur les enceintes 5.1 répondant à deux critères apparemment opposés. Des enceintes aussi doué en Hi-Fi que pour du home cinéma.

Voici donc des propositions d’enceintes hybrides entre une écoute HC et Hi-Fi permettant un juste milieu, un bon compromis permettant de profiter des blockbusters mais aussi du dernier Karajan en SACD 5.1.

Enceinte Triad Platinum, un exemple à suivre. http://www.triadspeakers.com/

Une enceinte 5.1 aussi douée en HC qu’en 5.1 est un objet rare. L’enceinte pour le cinéma doit disposer de critères bien précis. Une directivité contrôlée dans le médium aigu, une tenue dynamique au-dessus de la moyenne et une conception permettant de relier les voies avant (LCR) avec un ou plusieurs caissons de grave sans difficulté.

Ces enceintes ont d’autres critères d’ordre fonctionnel. Elles sont souvent moins profondes que leurs cousines Hi-Fi pour être intégrables dans une salle de HC. Inversement les enceintes Hi-Fi sont plus ou moins directives, profondes et rarement conçues pour être reliées à un caisson de grave, et des évents bass-reflex généralement sur la face arrière interdisant l’intégration dans une salle HC dédiée.

Il faut donc chercher une enceinte capable de correspondre à des critères plus ou moins opposés. Une fois de plus c’est affaire de compromis. On retiendra donc qu’il faut :

  • Des enceintes avec des évents bass-reflex à l’avant ou en clos.
  • Des enceintes strictement identiques pour toutes les voies si possible.
  • Un rendement de 90/92 DB pour une utilisation Hi-Fi/HC polyvalente .
  • Une directivité contrôlée dans le médium aigu.
  • Un son qui doit rester agréable pour une écoute Hi-Fi.
  • Des caissons graves aussi bons en Hi-Fi qu’en HC.

Quelques concessions sont possibles :

Si l’on doit faire des concessions de budget faites le sur les voies arrière. Prenez l’équivalent en enceinte bibliothèque de la même série que les voies principales. Mais jamais au grand jamais ne mettre une voie centrale différente des voies droites et gauches.

Les enceintes arrière devront avoir des hauts parleurs médium graves de 16 cm minimum de diamètre. les bandes son actuelles, énergivores et dynamiques auront vite raison d’un petit haut parleur. Les Tweeters devront être de même origine pour avoir la même signature harmonique sur l’ensemble.

Les caissons de grave audiophiles :

rel gibraltar

Les caissons de graves capables de jouer sur le terrain musical et HC sont rares. Quelques marques comme REL acoustics ou Rytmic Audio s’en sortent mieux que la moyenne. D’autant que si l’on veut être perfectionniste et vraiment optimiser son système multi-canal pour de la Hi-Fi, deux caissons de graves sont un plus évident, traitant la voie gauche et droite séparément en écoute stéréo.

Les audiophiles américains avec des processeurs « de bass management » vont même jusqu’à un caisson de grave par voie. Cela peut paraître élitiste et exagéré. Pour avoir fait l’expérience, je peux vous garantir que le résultat est somptueux.

Un dossier traitant des caissons de grave se trouve ici : Un bon caisson de grave !

Critères de sélections pour enceintes 5.1

Les enceintes LCR :

Règle d’or numéro un ! Les enceintes avant doivent impérativement être les mêmes avec des lobes de directivité identiques, le même rendement, la même bande passante.

En tous points identiques, sinon autant vous rabattre sur de la stéréo traditionnelle. Vous viendrait il à l’idée en stéréo de mettre deux enceintes différentes ? Alors pourquoi le faire avec votre voie centrale ?

Bien souvent dans un cadre familial ou dans une pièce à vivre, la voie centrale est le parent pauvre du 5.1 jeté sous l’écran plat. Cachez moi ça ! Fatale erreur. Si l’on peut accepter ceci dans une installation lambda, une pièce dédiée doit comporter une voie centrale identique aux enceintes droites et gauches.

Par expérience hormis le problème de cohésion sonore, il est fort à parier que dans le temps, une voie centrale de taille et de gabarit inférieur aux voies droites et gauches sera trop sollicitée. Elle finira par montrer des signes de distorsion, dans certains cas extrêmes, les hauts parleurs rendront l’âme. Vous êtes prévenus !

Cette configuration correspond à la majeure partie des voies centrales et enceintes (LCR) dédiées HC du marché. Une astuce consiste à utiliser plusieurs voies centrales à la verticale pour une configuration 5.1.

Attention tout de même, la directivité des tweeters sur le plan horizontal peut être différente en plaçant les enceintes à la verticale et s’avérer problématique à l’écoute. Privilégiez plutôt des enceintes LCR conçues pour le home cinéma.

Une fois de plus les enceintes à pavillons et à guides d’ondes sont bien souvent supérieures pour ce type d’utilisation. Contrairement aux idées reçues, un pavillon bien conçu ne colore pas ou peu le son. Mais avouons le, c’est une rareté sur le marché. le guide d’onde est bien souvent le meilleur compromis.

Nous abordons dans ce dossier uniquement les enceintes traditionnelles, les modèles encastrables in-wall seront traités dans un autre sujet.

Voici donc une sélection d’enceintes issue de ma propre expérience, après 5 années dans la conception de salles de cinéma.

Voies principales 5.1 LCR :

B&W CT 7.5, CT 7.4 CT 7.3

B&W CT7.3

Les gammes B&W regorgent de produits pour du home cinéma. De part son prestigieux passé Hi-Fi, la marque British possède tous les atouts pour une écoute polyvalente en 5.1.

La gamme CT 700 est particulièrement attrayante de par sa finition grise discrète, parfaite pour un écran trans-sonore.

D’un rendement de 92 DB et 94 DB, la série CT correspond idéalement à une utilisation hybride home cinéma et Hi-Fi.

Bowers & Wilkins a inclus sa technologie Nautilus sur le tweeter et le médium FST sur le modèle CT 7.3.

Des enceintes de type LCR qui trouveront parfaitement leur place avec le son élégant typiquement B&W mais avec un comportement dynamique inhabituel pour la marque anglaise.

Une écoute Hifi « so british » mais plus nerveuse qu’à l’accoutumée avec un aspect monitor très séduisant. Une vraie surprise dans le catalogue B&W !

La B&W Ct 7.5 convient idéalement à une pièce dédiée de 20 à 30 m² en moyenne. La CT 7.4 est une « petite tuerie » de 94 DB, capable de faire sonner de petites pièces de 15 m² à 25 m² (caisson de grave indispensable).

 

BW-CT700

Le vaisseau amiral CT 7.3 est quasiment une mini série 8 avec un son plus mat et 92 DB de rendement. Imaginez la fidélité et l’élégance B&W avec 92 DB.

Un excellent modèle pour les grandes salles cinéma de 35 à 50 m² avec des prétentions HiFi de premier plan.

Le seul petit défaut est une directivité des tweeters de 60° qui peut déranger l’amateur Hi-Fi mais indispensable en home-cinéma.

Je suis un aficionado de cette série CT 700. Une vraie réussite à tout niveau. Les parisiens peuvent notamment l’écouter chez Elecson sur rendez vous.

Un pack complet avec deux caissons de grave Cts W15 et amplis séparés Sw1000 tourne autour de 9700 euros en moyenne.

Elipson prestige c2i 299 euros prix indicatif.

elipson-prestige-c2

La voie centrale Elipson Prestige C2i a tout pour être efficace dans un univers 5.1 Hi-Fi. On peut la détourner de sa fonction d’origine pour une position verticale.

De part sa configuration et un rendement de 93 DB, cette enceinte expressive et vivante est un parfait choix pour l’amateur cherchant un excellent rapport qualité prix (299 euros en moyenne).

Au prix proposé, l’ Elipson C2i est la solution pour les budgets serrés. L’Elipson C2i est une fausse 2 voies. C’est une 2.5 voies qui marche parfaitement en position verticale.

Le second haut parleur de 17 cm marche en tandem avec le premier 17 cm jusqu’à 350hz. C’est une astuce pour gagner un peu de grave dans un encombrement minimal.

Faites le tour. Vous trouverez difficilement l’équivalent de la Prestige C2i sur le marché pour une utilisation en frontal cinéma à ce prix là.

KEF R 600 C 1299 euros en moyenne.

KEF R600

L’enceinte KEF R600 est une voie centrale prévue aussi pour une utilisation en LCR. Grâce au haut parleur coaxial Uni Q, cette KEF apporte une grande cohésion pour l’utilisation HC et HiFi haut de gamme.

Il faudra par contre obstruer les évents bass-reflex avec les mousses fournies, pour un raccordement optimal des caissons de graves.

Le haut parleur coaxial de par sa spécificité apporte une image sonore précise et cohérente. Un avantage non négligeable en home cinéma pour les dialogues et les effets.

Cette enceinte s’avère très polyvalente aussi bien en Hi-Fi qu’en HC. Seul défaut, son rendement de 89 DB demandant obligatoirement des amplis de fortes puissances dédiées.

Une enceinte haut de gamme vraiment intéressante pour un parfait mix entre écoute cinéma mais privilégiant le côté Hi-Fi multi-canal avant tout.

Une version encastrable est bientôt disponible avec un meilleur rendement et agréée THX (CI 3160 RL THX).

Conclusions

Ecoutez de la musique en 5.1 est un élitisme qui coûte cher. Quelques rares enceintes donnent satisfaction pour une écoute stéréo et en home cinéma. De plus dans ce type de fonctionnement, deux caissons de grave s’avèrent quasiment incontournables. A part B&W avec sa série Ct 700 rares sont les candidats pour une écoute multi-canale cohérente.

La série R et série Q chez KEF est un rare exemple de cohérence voie centrale et enceinte colonne qui fonctionnent ensemble.

On attend avec impatience les KEF encastrables THX. Bien sûr d’autres marques se sont faites les spécialistes de ce genre de configuration. Mais là aussi les prix s’envolent. Malheureusement beaucoup de ces produits à mi chemin home cinéma et Hi-Fi souvent d’origine américaine sont distribués confidentiellement ou pas importés du tout.

On pense notamment à Sonance, Triad Loudspeakers, Teufel en Allemagne. On peut citer aussi SLS loudspeaker et sa série monitor pour salle dédiée. Tannoy bien connu en France dispose d’une gamme Definition Install cinéma qu’on aimerait voir un peu plus d’ailleurs.

Pour :

Contre :


A propos de l'auteur



13 Responses to Enceintes 5.1 HC et HIFI : rêve ou réalité ?

  1. Francois says:

    Richard, Bonjour,

    J’ai lu avec beaucoup d’attention l’article « Enceintes 5.1, HC et Hi-Fi… » et d’autres de vos articles. A la lecture cela me parait clair puis bien vite des questions se posent.
    Beaucoup sont à la recherche du Saint Graal et on se pose de multitudes de questions pour tenter de s’en approcher.
    Me concernant j’essaye de reproduire chez moi la sensation et l’émotion que je retrouve en concert de quelques natures. Pas le volume fort mais l’Ampleur ou ce que l’on pourrait éventuellement qualifier de « Gros Son » ou la « Grandeur du Son » oui l’Ampleur est la meilleure définition.
    Je suis donc parti sur un système Haut rendement de chez Klipsch avec la RF82 MKII car comme vous je suis un adepte du Haut Rendement pour les raisons que vous écrivez. Puis j’ai lu votre article « Enceintes 5.1, HC et Hi-Fi… ».
    Il y tellement de vérité dans vos articles que j’ai été complètement conquis.
    Cependant depuis il y a des questions qui se sont formés pour lesquelles je n’ai pas trouvé de réponse malgré mes recherches et c’est la raison de cette demande car peut être vous avez tout ou partis des réponses.
    Pour les enceintes 5.1 il y a le .1 ce qui veut dire que l’on utilise un caisson clos ou Bass Reflex.
    Partons du principe que vous possédiez un très bon caisson type Velodyne DD18+ ou SVS PB13-Ultra (c’est ce que je possède et c’est un Bass Reflex)
    Pour un meilleur couplage avec les enceintes, faut-il avoir de préférence des enceintes closes?
    Biblio ou Colonne est-ce important si on veut avoir cette AMPLEUR que l’on recherche ? Je suis parti dans l’idée que pour avoir de l’ampleur il fallait de grosses enceintes avec de grosse membrane type 30cm ou 38 cm pour obtenir cette ampleur même si l’on utilise un caisson.
    En effet avec mes enceintes Klipsch RF82 MKII j’ai du rendement mais je n’ai pas l’AMPLEUR recherchée d’où l’idée de faire des recherches. Chez Klipsch il y a les Heresy III ce sont des Très Grosses Biblio types Clos avec une membrane de 30cm et je me suis dit c’est peut être la solution avec un Sub Bass Reflex.
    Apres la lecture de votre article, Je me dis peut être que je fais complètement fausse route :
    L’équation que j’essaye de résoudre est :

    Avec un ampli Home cinéma audiophile, un des caissons parmi les plus performants, quelles enceintes coupler avec ce caisson pour obtenir un son comme au concert de Grande Ampleur.
    – Colonne ou Biblio
    – Clos ou Bass Reflex
    – Membrane de 30 cm ou 38 cm même si Bass Fréquence produite par Subwoofer
    – 2 voies ou 3 Voies
    – Haut Rendement ou Pas
    – Si Haut Rendement avec Pavillons ou Pas
    – Enceintes Passives ou Actives
    J’écoute de la musique aussi bien CD que les concerts en DVD ou Blu-Ray, pour cela j’ai un salon non dédié de 5.50m x 5.50m soit environ 30m² avec un plafond en V inversé avec au plus haut 4,50m. Lorsque je me rends dans un concert ce qui me plait sont la pression exercée sur le thorax de la Bass et le son pas spécialement fort mais, clair, très présent, très volumineux.
    Je m’étais promis de mettre en veille cette recherche du Saint Graal mais à la lecture de vos articles cet envie et revenu encore plus forte car me disant que peut être vous avez la solution ou une partie de la solution.

    Cordialement

    • Richard says:

      Bonjour,

      beaucoup de questions auquel je vais essayer d’établir une synthèse cohérente. Un amplificateur 5.1 HC aura toujours du mal à faire de l’ampleur en hifi 2.0. Il faut lui adjoindre un ampli de puissance stéréo HIFI pour la partie frontale si vous désirez gagner en ampleur, tenue dans le grave et ouverture dans le haut.

      Evidemment plus vous grimperez sur un intégré 5.1 haut de gamme plus il sera capable de fournir l’information nécessaire via ses convertisseurs numériques et donc de l’ampleur. Sans informations de qualité, pas d’ampleur, pas de dynamique.

      Les Klipsch Heresy sont très supérieurs à la gamme RF et je vous pousse en effet vers cette voie. Attention tout de même, un recul d’écoute d’au moins 3.5 mètres au point d’écoute me semble nécessaire.

      Le SVS est un excellent caisson et avec les Heresy le choix me semble redoutable. Les enceintes colonnes sont un compromis esthétique et de place. Trois 21 cm ne vaudront jamais un 30 ou un 38 cm en dessous de 300 Hz.

      Si vous avez un plafond (une toiture) en V inversé, vous devriez vous poser la question d’un traitement acoustique par un professionnel ou par vous même en vous renseignant sur les forums. Il est fort probable que cette forme de plafond provoque un problème.

      Ce genre de traitement pourrait s’avérer utile.

      http://www.floodstagestudio.com/Studio%20Pic's.html

      Cordialement Richard.

  2. Francois says:

    Richard,

    J’ai lu avec beaucoup d’attention votre réponse et je vais tâcher d’appliquer vos conseils.

    Cependant mon objectif est d’écouter de la musique en 2.1 pour beneficier de la qualité de mon caisson à l’aide de mon Ampli HC (j’envisage le remplacement de mon Onkyo par un Anthem MRX710 ou Cambridge 751R). Dans l’un de vos articles vous préconisiez, pour des frontales Bass reflex de boucher les évents avec de la mousse. Cela veut il dire qu’avec un caisson bass reflex il vaut mieux utiliser des enceintes closes? J’ai également compris que sans information de qualité pas d’ampleur et pas de dynamiques, cela veut -il dire que la taille et le volume de l’enceinte n’ont pas d’importance? Toujours pour l’ampleur la notion de haut rendement a t-elle son importance ou pas ou cela ne concerne que l’aspect dynamique.

    Je vous remercie encore de ce temps que vous consacrez à informer des amateurs comme moi afin pour qu’ils trouvent cette émotion dans la musique qui n’est pas seulement composés de notes de musique mais de cette « autre chose que l’on recherche tous ».

    Cordialement

    • Richard says:

      Bonjour,

      Obstruer les bass-reflex de vos enceintes principales n’a d’intérêt que si elles sont filtrer en actif pour mieux se raccorder avec votre caisson de grave. Ce n’est en aucun cas une règle d’or mais des essais à effectuer dans votre pièce. La position « small » sur votre amplificateur ou encore plus évoluée de bass management avec choix de la fréquence de coupure sur certains amplificateurs haut de gamme permet un meilleur raccordement entre le caisson de grave et et les enceintes principales.

      Dans ce cas précis cela peut en effet apporter une meilleure lisibilité. Je déconseille fortement par contre d’obstruer vos enceintes bass-reflex sans coupure effectuée dans le grave. Cela pourrait provoquer une plus longue élongation du haut parleur et à long terme être fatal pour celui-ci.

      Il est en effet plus facile de relier des enceintes closes en général avec un caisson de grave que des enceintes bass-reflex quand on est néophyte. On a bien souvent une meilleure réponse impulsionnelle de l’ensemble.

      La taille d’une enceinte et son volume interne ainsi que son type de charge sont conçus en fonction des paramètres mécaniques et électriques d’un haut parleur. Vous en aurez des bons HP dans de petits volumes et de bons HP dans de grands volumes.

      Pour le grave un HP bien fabriqué de grand diamètre sera toujours supérieur à un haut parleur de faible diamètre de qualité identique. Pour le médium aigu les solutions sont tellement vastes qu’il est difficile de tirer une généralité.

  3. Francois says:

    Richard, Bonjour,

    Je vous remercie beaucoup pour vos reponses que je vais lire et relire jusqu’à ce qu’elles soient bien assimilés et comprises.

    Je vous souhaite tout le meilleur ainsi qu’à Culture HD.

  4. Francois says:

    Richard, Bonjour,

    Tout d’abord, je souhaitais vous présenter mes vœux pour cette nouvelle année.

    Ensuite je reviens sur cet article « Enceintes 5.1 HC et HIFI : rêve ou réalité ? »

    Vous avez attirer mon attention sur plusieurs point et notamment « Inversement les enceintes Hi-Fi sont plus ou moins directives, profondes et rarement conçues pour être reliées à un caisson de grave » cela veut -il dire que la majorité des systèmes 5.1 types colonnes + Centrale + Biblio ne sont pas optimisés pour fonctionner avec un caisson ou sub.
    En effet j’écoute de la musique et du HC toujours avec un SUB+Ampli HC de qualité audio ainsi que mes Klipsch RF82 MKII. D’après la lecture que je fais je pense que ce n’est pas optimisé du tout car je suis en dehors des critères à savoir évent à l’arrière et rendement de 98db pour la directivité je ne sais pas.

    Autrement dit, pour une écoute HC et HiFi sur une base permanente du Subwoofer SVS PB13 + Ampli HC de qualité plutôt audio, quelles précautions en termes d’enceintes faut-il prendre afin « de relier les voies avant (LCR) avec un ou plusieurs caissons de grave sans difficulté ».

    1) Rendement? Pour une écoute polyvalente HC & Hifi doit on toujours respecter le rendement de 90/92db. Cela exclut-il le haut rendement que vous appréciez je crois.
    2) Clos ou avec Event à l’avant. Par ordre de préférence faut il essayer de choisir des enceintes closes pour pour une meilleur liaison avec le sub. S’il n’y pas pas de clos est-il préférable de prendre avec Event avant et de les boucher pour une meilleur liaison avec le Sub

    Pour bien relier les voies avant (LCR) avec un ou plusieurs caissons de grave sans difficulté » quelle est la formule la plus approprié

    3) Formule: Colonne + Centrale
    4) Formule: Biblio + Centrale
    5) Formule: Tout Biblio
    5) Formule: Tout Centrale utilisable dans les positions verticales et Horizontales

    En générale les Centrales sont elles meilleures que les Biblio et si oui pourquoi ne pas utiliser que des centrales partout

    Comme vous pouvez le constater, Quelques questionnement suite à la lecture de votre article. En résumé quelles sont les règles à suivre à partir du moment où le fondement de l’installation est un très Bon Ampli HC avec un très Bon Sub (BR) pour le HC et la HIFI.

    Cordialement

    • Richard says:

      Bonjour,

      beaucoup de questions auquel je vais essayé de répondre le plus fidèlement possible.

      Personnellement je pense qu’une paire d’enceintes ne devrait jamais être en dessous de 92 DB que se soit HC ou Hifi. Le problème récurant soulever en partie dans mon article est la transition entre la partie grave et les enceintes principales et des caissons de graves. Des enceintes principales avec évents arrières sont un soucis et ne devrait pas être à moins de 50 cm du mur voir 1 m. L’idéal devrait être des enceintes avant (LCR) en clos jusqu’à 250HZ et un caisson voir idéalement deux caissons de grave.

      Vous avez deviné en partie l’idéal pour un système HC et Hifi. Les centrales poser à la verticale avec une directivité égale sur le plan verticale comme horizontale seraient le plus cohérent. La nouvelle série Klipsch Premier Reference correspond à ce critère (90°x 90°). Ceci est un stratagème plus ou moins efficace selon les modèles. L’idéal étant de véritables modèles dédiés LCR. Cela existe mais relativement coûteux. Il vous faudra user de patience et faire des essais sur des voies centrales capables d’être aussi cohérente à la verticale.

      Le compromis pour les évents de grave des LCR consiste à freiner avec des chiffons sans obstruer pour autant l’ouverture permettant malgré tout l’air de sortir évitant les dommages possibles d’un trop grand débattement du haut parleur.

      Si au demeurant les Klipsh vous semble trop rentre dedans ou pas assez fine à l’écoute, des bibliothèques deux voies seront le second choix possible avec des hauts parleurs de 17 cm au minimum voir 21 cm. Mais pour du HC rien ne vaudra une enceinte LCR en Appolito ou approchant.

      Autre astuce vous devrez découplé votre caisson de grave du sol avec des pointes et mettre quelque chose le plus lourd possible dessus.

  5. Francois says:

    Richard,

    Merci pour votre réponse et désolé pour la mienne qui est tardive. En effet j’essaye de digérer toutes les infos que j’ai pu lire et notamment sur votre site ce qui m’a pris du temps. J’avoue que plus je lis, moins je comprend car j’ai du mal à faire une synthèse claire et cohérente. Avec le cahier des charges ci dessous que feriez vous?

    Le cahier des charges est le suivant sachant que la musique sera écouté en permanence avec le subwoofer ci-dessous et l’un amplis ci-dessous

    Écoute 50% Musique et 50% Cinéma
    Subwoofer: SVS PB13-Ultra (valeur 1990 euros)
    Futur Materiel A/V: Anthem MRX310 (1190€) ou MRX510 (1990€) ou MRX710 (2490€) ou NuForce AVP-18 et NuForce MCA-20 (2990€)

    Vous avez ci-dessus les matériels et les valeurs des matériels. Quelles doit être le cahier des charges à respecter pour les futures enceintes (3 Frontales à 3.45 et 2 arrières à 2.50m) afin de respecter tout vos articles, vos conseils tout en restant dans des budget cohérents avec la valeur du Sub et de l’Ampli.

    Tres Cordialement

    • Richard says:

      Je vais essayé de synthétiser l’ensemble.

      il vous faut des enceintes correspondant au volume de votre pièce avec un rendement acceptable d’au moins 91 DB. Un amplificateur haut de gamme HC ou couple processeur amplis capable de faire de la musique.

      L’ensemble Nuforce est très performant en HC, pour la partie musique je suis plus réservé. Pour faire de la Hifi j’irais justement vers un ensemble hybride, avec un processeur capable de musique et des amplificateurs orientés Hifi capable de facto de faire du HC.

      Pour moi le trio pré-ampli Marantz Av 8801 en promo en ce moment avec un bloc stéréo Atoll Am100Se et un autre bloc Atoll Av80 trois voies ou Atoll AV100 est un choix bien plus judicieux. J’adore Anthem mais dans des stratosphères de prix qui ne nous intéressent pas dans le sujet. (Série Statement) Les amplis intégrés sont très bon en HC mais moins en musique.

      En enceinte tout dépends de vos goûts musicaux. Je ne peux choisir et me substituer à votre place. nous avons tous nos idées différentes sur le son que l’on désire. Moi par exemple je m’orienterais vers en effet des Klipsch Heresy 3 si vous avez un grand volume de pièce. Ou bien des Elipson Prestige 3I si la pièce a quelques contrainte dans le grave et un volume de pièce plus petit.

      Mais il y a une règle d’or pour les enceintes, toujours les écouter avant achat ! Les enceintes c’est comme une paire de chaussure ! On sait si on y est bien si on les chaussent ! Autre point si possible essayez des câbles haut parleurs de longueur acceptable ( 2 mètres à 5 mètres max) pour les voies avant. Je suis toujours scandalisé quand je vois 15 à 20 m de câbles dans une salle HC dédiée qui voudrait faire de la Hifi…

      A bientôt !

  6. Francois says:

    Richard, Bonjour,

    Merci encore pour votre réponse du 27 Janvier 2015. Avant de vous écrire il faut assimiler la plupart de vos concepts et c’est pour cela que je suis moins rapide dans mes réponses. Cependant J’en tire des minis conclusions très utiles.

    Je retiens qu’il vaut mieux avoir un prè-ampli / ampli séparés avec amplificateurs orientés Hifi et processeur capable de faire de la musique.

    Mon volume de pièce: L=5.70m largeur=5.50m Hauteur moyenne = 3.70m soit Volume=5.70*5.50*3.70=116m3

    J’ai lu avec attention votre dernier article sur « Des enceintes de qualités à bon prix » et merci de la part de vos lecteurs dont je suis pour vos conseils.

    Dans votre réponse ci-dessus vous me conseillez des Klipsch Heresy ou des Elipsons 3i. Dans votre article vous préconisez des prestiges 4i et des Heresy aussi. Mais pour l’électronique il est uniquement questions d’électronique audiophile. Pour une utilisation avec matériel un preampli HC vous préconisez du Marantz mais pour la puissance quelles électroniques celle de votre récent article ou celles de la réponse ci-dessus (Atoll)

    Concernant les processeurs capable de faire de la musqie j’ai mentionné Nuforce AVP-18 et Anthem car vos confrères de HDFEVER sont très élogieux sur la partie musicale est vous êtes plus réservés alors j’essaie de comprendre. Quelques extraits du site pour l’AVP-18 « Cet appareil propose des fonctions basiques, il ne se concentre qu’à l’essentiel, c’est à dire proposer une écoute musicale et home cinéma de très haut niveau » avec une notation « experience musicale = 9/10″ et un Award expérience audiophile de 5 étoiles sur 5.
    Concernant l’anthem MRX710 une expérience musicale noté 8/10 et un Award Référence HDfever 5 étoiles sur 5.
    Concernant le Marantz AV8801 le même site HDFEVER décerne pour la partie audiophile 4 étoiles sur 5 et pour la partie vidéo 3 étoiles sur 5. Sur la partie musicale la note du Marantz est moins élevés que celle du Nuforce. Alors j’essaie de comprendre ces différentes appropriations.

    Concernant les enceintes, pour le volume de ma pièce et pour une cohérence des enceintes chez Elispson par exemple il vaut mieux avoir des Elispson Prestige 3i + C2i ou 4i + C2i.
    Pour les surrounds vaut il mieux 2 prestiges 3i ou 2 Biblio 2i ou 2 C2i.

    Encore concernant les enceintes on lit que l’idéale serait des enceintes closes mais peu d’exemples sont mentionnés.

    Si le choix s’oriente vers le Heresy elles sont closes et font 99db==> tout est Ok.

    Si le choix s’oriente vers des Elipson prestiges ==>93db mais évent à l’avant faudra t-il les boucher pour un accord parfait avec une écoute avec le sub en 5.1 (All Chanel Stereo et non une écoute SACD ou DVD Audio)

    Désolé pour toutes ces questions mais j’essaie de m’approcher de votre maîtrise technique.

    Je vous souhaite une très Bonne Journée.

    • Richard says:

      Bonjour François,

      pour la partie amplification de puissance, Atoll produit à mon avis les choix les plus intelligents pour une écoute hybride home cinéma et Hifi en terme de rapport qualité prix.

      Je pense qu’il est difficile de tirer une conclusion et de comparer deux bancs d’essais mener sur des systèmes et des interlocuteurs différents concernant le Marantz Av 8801 et le Nuforce AVP18. Le juge de paix est la comparaison immédiate au sein d’un même système dans la même pièce d’écoute. On pourrait tirer seulement dans ces conditions une réelle conclusion.

      Ce que j’ai écouté du Nu Force ne pas convaincu en terme musical, mais là aussi je ne peux donner d’avis définitif sans l’avoir eu entre mes mains pendant plusieurs semaines avec nos systèmes et nos points de repaires. J’ai pu être victime d’une mauvaise démo.

      Mes goûts musicaux qui sont sensiblement les mêmes que vous à priori me pencherait vers le Marantz pour le son chaud et dynamique typique de la marque. Sans compter le prix ou on le trouve actuellement qui est une aubaine. Le Nu-force est très bon mais personnellement son esthétique sonore ne me convient pas.

      Le peu de comparaison qu’on trouve sur les forums et compte rendu de magazine penche du coté du Marantz. Mais là aussi ce sont des avis et pas une comparaison intrinsèque. On trouve par contre un petit compte rendu laconique sur Stereophile privilégiant à priori le Marantz. http://www.stereophile.com/content/music-round-63-page-2

      Les américains ont une grande longueur d’avance sur nous en terme de HC. Leur avis me semble des plus pertinent sur le sujet.

      Le classement 2014 de stereophile semble confirmé mon ressenti. Le Marantz étant classé bien devant le Nuforce..

      http://www.stereophile.com/content/2014-recommended-components-surround-sound-components

      Pour les enceintes tout est affaire de compromis. Si c’est dans un espace à vivre, la centrale C2i fera le boulot avec les impératifs esthétiques et de cohérence sonore avec les colonnes 3i. Si c’est pour une pièce dédiée traitée avec une acoustique de qualité, une full configuration en Klipsch Heresy est indéniablement supérieure.

      Si c’est pour une configuration en Elipson dans votre cas : prestige 3i en principales + c2i + 3i en voies arrières. Il n’y a pas chez Elipson de voie centrale correspondant à la 4i en terme de gabarit… C’est dommage. Si vous mettez la 4i en principale, il faudra impérativement un atoll Am200 pour les tenir. Attention avec les deux 21 cm de la 4i si vous avez une acoustique défaillante ou trop réverbérante.
      A bientôt.

  7. Francois says:

    Richard,

    Merci pour cette rapide reponse. En fait ma configuration est celle que l’on retrouve dans l’article d’un site que j’apprécie:  » …La pièce à vivre de 31 m² (116m3) donne sur la cuisine américaine toute équipée avec le comptoir pour les soirées entre potes. Seulement voilà le dilemme… » Je ne veux plus me tromper l.Heureusement CultureHD.com est là. Eh oui !

    Ma pièce est à peu de chose carrée 5.70mx5.50m avec beaucoup de hauteur.
    Première Paire d’enceintes: Triangle Naia + Onkyo TX-NR906==> Pas convaincu
    Deuxième paire d’enceintes: Klipsch RF82 MKII + Onkyo TX-NR906==>Pas le son souhaité

    Maintenant je cherche ! J’avais dans l’idée des Heresy mais à la lecture je comprend qu’il faut avoir une pièce bien traité acoustiquement ce qui n’est pas du tout mon cas car en face de moi écran + les 3 enceintes sur le coté droit ouverture vers la cuisine, sur le coté gauche baie Vitrée 2.20m x 2.20m et derrière moi baie vitrée de 2.00mx1.00m avec de chaque coté de cette baie des Klipsch RS52.

    Les Klipsch Heresy c’est non?

    Les Elipson presige c’est Oui?

    D’autres enceintes à me conseiller pour une écoute muiscale (All Channel Stereo) avec Processeur Musical + Atoll + Sub SVS PB13 ?

    Merci

    • Richard says:

      Les Heresy procure beaucoup d’énergie dans la zone bas médium haut grave. L’aigu et le médium grâce à leurs pavillons sont plus apte dans un environnement réverbérant. Si votre pièce est mauvaise dans le médium aigu les Klipsch seront peut être satisfaisantes. Si la pièce a plutôt des défauts dans le grave principalement, les Elipson seront plus aptes.

      Je reste sur la solution Marantz AV8801+ Atoll + Elipson et SVSPB13… Une marque d’enceinte que je ne connais pas fait un malheur au USA pour des écoutes mi Hifi mi cinéma. Il s’agit de Paradigm. Mais je ne connais que les modèles Signature.

Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑