AUDIO GD NF B31

Publié le 29 octobre 2013 à 19 h 38 min | par Richard

Panorama des DAC USB de 100 à 350 euros.

Le DAC USB est aujourd’hui devenu quasiment incontournable pour l’amateur de musique écoutant sur des sources dématérialisées. Le choix sur la toile est pléthorique regorgeant de solutions de qualité. Voici une synthèse des ténors du marché mais aussi des appareils moins connus sur lesquels il faudra garder un œil.

Petit tour d’horizon donc pour se faire plaisir dans des prix encore acceptables sans sacrifier la musique. Nous avons volontairement écarté les DAC avec sortie casque (à une exception près) qui feront l’objet d’un autre article d’ici peu.

shanling dac

C’est quoi un bon DAC USB ?

Aujourd’hui, un bon DAC USB/SPDIF se doit d’avoir une entrée avec un faible jitter voire une isolation galvanique et la fameuse gestion de l’horloge en asynchrone. La majeure partie des puces d’entrées traitant le signal PCM sont dans ce cahier des charges même s’ il reste encore quelques retardataires ou réfractaires.

Il n’est pas rare de trouver encore des puces d’entrées numériques d’anciennes générations. Dites vous que les meilleures puces du marché DIR (digital interface receiver) sont principalement fabriquées par Wolfson avec ses fameux WWm8804/5 mais aussi TENOR et XMOS pour le traitement de l’USB.

Sans oublier les fameux Amanero, solution plus haut de gamme de très haute qualité. Bien évidemment, il ne suffit pas de collectionner les belles puces pour obtenir les meilleurs produits. Ce serait trop facile. La mise en place du composant au sein du circuit, la qualité de l’alimentation font partie des critères pour obtenir un bon son.

Sans oublier bien-sûr la partie névralgique, l’étage de sortie analogique qui déterminera en très grande partie la qualité auditive d’un bon DAC. Plusieurs solutions existent à ce niveau, du simple ampli opérationnel intégré de diverses origines et de qualité correcte : op2134, njm 4580, Op2604,Ti Ne5532, aux références plus abouties : AD797, BB Opa 627, les séries lm498xx et j’en passe, la liste étant longue comme le bras.

La solution la plus élitiste restant la sortie sur transistor discret polarisé en classe A. Petite dernière nouveauté du moment, se passer de sorties tout simplement quand le chips de conversion le permet. (Ti PCM 5102, ESS ES9023) Less is more !

Sachez qu’une sortie analogique mal conçue peut influer sur la partie numérique et l’on obtient un résultat on ne peut plus médiocre.

24 bits, 32 bits ? pour écouter du 16 bits ?

Sous ce titre volontairement provocateur se cache une vérité. Pourquoi un convertisseur 24 ou 32 bits marche mieux qu’un vieux 16 bits ? La réponse est digne de La Palisse. Parce qu’ils sont plus récents.

Le fait qu’il soit en 24 ou 32 bits n’est pas forcément signe ou gage de qualité mais bien souvent il faut reconnaître que le traitement du jitter, des horloges externes et surtout des filtres éliminant les bruits numériques ont fait de sacrés progrès dans les deux dernières générations de puce de conversion numérique analogique.

Les rapport signal bruit battant des records permanents à la limite du mesurable à chaque nouvelle génération. Mais comme je l’ai cité plus haut l’exigence de ces nouvelles puces de courses envers les étages analogiques se doit d’être parfaitement maîtrisée par le concepteur. Sinon adieu les bénéfices.

Il reste cependant une exception à ces puces de dernière génération. Une résistance venant du fin fond des âges numériques. Les puces à base de Phillips TDA1541/1543 et AD1860, les fameux convertisseurs à échelle sont à opposer aux technologies récentes à base de delta sigma.

Même si elles ont des qualités intrinsèques réelles, l’implantation de ces puces dans des schémas et des circuits vieillissants, les condamnent de toute façon à l’obsolescence programmée. La très haut de gamme puce mono Burr Brown PCM1704 24bits 768khz très chère à produire, en a fait les frais dernièrement à plus de 68 dollars l’unité, en fin de stock.

Les plus récentes puces 24 et 32 bits delta sigma de toute façon n’ont plus grand chose à envier à ses ancêtres d’un autre âge. ESS TEch vient de produire plusieurs miracles dont la fameuse ES9018 version multiDAC. Ni plus ni moins la meilleure puce sur le papier avec l’AK4399 de chez AKM. D’autres puces brillent par leurs rapports qualité prix, notamment la Ti5102 de chez Texas Instrument, redoutable d’efficacité et très facilement intégrable. Mais aussi la très musicale Wolfson Wm8741 et 8742 en 24 bits que l’on trouve dans beaucoup de produits.

Bien-sûr, il reste la voie royale de la conversion à échelle par résistance et porte logique en composant discret. Ce système de conversion élitiste est surtout l’apanage de constructeurs de très haut de gamme comme Lavry, DCS, MSB ou encore Total DAC. La zone de prix où naviguent ces appareils est hors de propos dans ce dossier, ces « machines de guerre » atteignant parfois plus de 10k euros !

Les DAC de 100 à 200 euros :

Topping D20 USB DAC au alentour de 150 euros sur la toile.

Topping d20

On commence avec le Topping D20. Un excellent petit DAC à base de PCm1793 et opa 2134 en sortie. Très bonne fabrication avec un boîtier en alu et des composants de bonne facture notamment des condensateurs Nichicon. Un son plutôt « laidback » avec de bonnes basses plutôt rondes. Livrée avec une petite alimentation séparée en 15v et un câble USB de base. Une des révélation 2012/2013.

Seul défaut, une puce d’entrée USB un peu vieillissante la Ti pcm2704. Mais au prix où il est proposé et vu les prestations sonores et la qualité des composants passifs de bon niveau, c’est un moindre mal. Un bon DAC avec des solutions éprouvées.

d20-

http://www.tpdz.net/en/products/d20.htm

En vente chez :

http://www.parts-express.com/pe/showdetl.cfm?partnumber=310-332

https://www.springwateraudio.com/store/index.php?main_page=product_info&cPath=2&products_id=77&zenid=aabff637b9aa087522c24fb20efe17b1#.Um-Mf_m9Rlw

 

Phiree D1 USB DAC avec Wolfson Wm 8741, 179 euros en moyenne.

phiree_d1

Le Phiree D1 étonne par une excellente qualité de fabrication dans la même veine que le Topping D20. Poussant le bouchon un peu plus loin, ce DAC propose une double sortie très performante avec des amplis op AD797.

D’excellents amplis Op qui en plus sont interchangeables avec des modèles compatibles sur support DIP 8.

Une entrée USB avec puce Tenor T7022L relativement récente, de bons amplis op, une puce de conversion reconnue, que demander de plus ?

8055_phiree_d1 intérieur

Le Phiree DA1 est fourni avec une petite alimentation séparée de 18v. Un son détaillé et vivant avec plus d’informations et un grave plus tendu que le Topping. Attention à bien laisser chauffer l’appareil pendant au moins 4 heures avant toute écoute sérieuse.

En vente chez Audiophonics :

http://www.audiophonics.fr/phiree-wm8741-dac-te7022l-coaxoptusb-24bit192khz-p-8055.html

Site du constructeur :

http://www.ha-info.com/d1.htm

Arcam R PAC Ti PCM5102 Xmos 189 euros en moyenne.

Arcam-rPAC

Arcam est là où on ne l’attend pas et démontre une grande maîtrise acquise depuis plusieurs décennies. Le Arcam Rdac a tout pour plaire. Boitier de bonne fabrication et look agréable, puce Ti 5102 et surtout entrée Xmos USB asynchrone dernière génération. La fabrication est dans la bonne moyenne à technologie CMS.

Un DAC avec un son plutôt doux, subtil et limpide, fourmillant de détails. Une seule entrée USB par contre. Pas de SPDIF ou de Toslink. Le Rpac prenant le 5V de L’USB pour fonctionner, faire attention à la qualité de l’alimentation de son ordinateur. Excellent avec un ordinateur portable sur batterie.

Arcam-rPAC_connectique

Ce petit DAC étonne par un son de haute qualité et marche bien sur des casques plutôt difficiles à alimenter avec une sortie casque sur jack 3.5mm avec volume variable. Un choix de référence pour l’amateur un peu perdu et qui ne veut pas se prendre la tète. Le produit plug-and-play par excellence.

Site du constructeur :

http://www.arcam.co.uk/products,rseries,usb-dacs,rPAC.htm

Disponible chez tous les revendeurs internet et point de vente Arcam.

Les DAC USB de 200 à 350 euros :

Maverick D2 Upgrade Op627 GE5670W 280 euros en moyenne.

En voilà un qui a fait couler beaucoup d’encre numérique sur la toile. Un des rares DAC à sortie tube sur le marché à ce prix. Un convertisseur avec des solutions audiophiles et un son tout en ampleur avec pourtant une scène sonore précise et des graves tendus sur la sortie à ampli Op.

Ce convertisseur a l’originalité de laisser le choix entre une sortie à tube et une sortie sur ampli Op s’adaptant à chaque situation selon le son désiré. Seul défaut de l’appareil, une entrée USB qui n’est pas asynchrone mais bit perfect selon le fabricant.

Un DAC privilégiant une scène sonore large et profonde peut être au détriment d’une certaine rigueur sur la sortie tube mais qui sur la sortie ampli op s’avère remarquable en tous points. Sur un ampli NAD C326Bee ou un Atoll In80SE/100SE, mariage très pertinent ! Petit plus appréciable, l’entrée en BNC 75 ohms.

MAVERICK_AUDIO_D2

J’insiste sur ce fait, la version avec ampli op BB Op627 est la plus pertinente. En vente directe sur le site du fabricant :

http://www.mav-audio.com/store/index.php/dac/tube-magic-dac-d2-5670-627.html?SID=7ns1dlruv2ndfg2t84pl1gk786

Audio GD NFB-11.32 Es9018 DAC 299 euros en moyenne.

NFB11.32

Audio GD marque bien connue des internautes, excelle par ses solutions radicales qui souvent portent ses fruits. Pourtant le NFB 11.32 est un appareil moins connu du célèbre constructeur du sud est de la Chine. Sur les forums comme « Head-fi », il a pourtant une sacrée réputation. Pas étonnant quand on voit dans sa belle robe noire ce que propose ce DAC pour le prix :

  • DAC ESS SABRE ES9018.
  • Sortie à transistor Toshiba avec contre réaction négative.
  • Entrée USB avec chips VIA32 bits.
  • Sortie casque à impédance de sortie réglable pour une parfaite adéquation.
  • Sortie variable ou non.

NFB11.32 vu intérieur

Malheureusement écouté dans des conditions un peu particulière, je ne peux donner d’avis définitif pour l’instant. Mais ce DAC m’a l’air très fortement intéressant et en propose beaucoup pour le prix.

Si vous parcourez les forums, en général beaucoup ne jurent plus que par ce convertisseur. Par contre il semblerait que la partie Asio pour Windows via l’USB soit pour l’instant totalement inopérante sur les fichiers à partir de 24bits.

Ce qui n’est pas très gênant en somme, le mode Wasapi plus universel est tout aussi efficace sur n’importe quel player de qualité. (Foobar, Jriver 14 etc etc).

Le revendeur officiel en France est Audiophonics:

http://www.audiophonics.fr/audiogd-nfb1132-vt1731-es9018-dacpreamp-32bit192khz-p-6859.html

Conclusions

Après ce petit tour de DAC USB nous feront une revue des différents amplis casque du marché dans un budget abordable.

Et comme disait Lou Reed : Just a perfect day.

Pour :

Contre :

Tags:


A propos de l'auteur



15 Responses to Panorama des DAC USB de 100 à 350 euros.

  1. LORTIE Jean Louis says:

    Bonsoir.

    Merci pour cette présentation de DAC plutôt méconnus et plein d’intérêt !

    Effectivement le petit (pour la marque) AUDIO-DG est, pour ce tarif, bien attirant.

    Peut être ferez-vous une écoute plus approfondie de ce DAC plus tard ?

    Bien cordialement.

    Jean-Louis.

    • Richard says:

      Audio GD possède des produits très attrayant. Il est fortement question d’approfondir le sujet. Merci à vous.

  2. Jean Louis Lortie says:

    Bonjour Richard.

    Après des mois de réflexion, le remplaçant de mon V-DAC est donc le AUDIO-GD 11.32. Et ceci grâce à votre éclairage sur cet appareil. Merci :)

    Et bon vent à votre site, bien agréable à parcourir.

    Bien cordialement,

    Jean-Louis.

    PS. je possède aussi l’excellent V-Link192 MF (interface USB XMOS, isolation galvanique). Je me demande s’il est préférable que je l’utilise pour le AUDIO-GB ou non. A votre avis ?

  3. Richard says:

    Je suis heureux de votre achat et espère qu’il conviendra à vos attentes.

    Des essais s’imposent concernant votre interface USB et le DAC Audio GD.
    Selon les configurations informatiques, les résultats très sont aléatoires par expérience.

    N’oubliez pas de mettre un bon câble USB. Bonnes écoutes :)

  4. Thomas says:

    Bonjour,

    Qu’en est-il de ce comparatif de dacs amplis casques usb ? Avez vous plus d’informations sur sa date de parution ?

    Cordialement,

    Thomas

    • Richard says:

      Nous y travaillons et espérons le sortir début Décembre. Merci

      • Thomas says:

        Bonjour,

        cet article est-il toujours en preparation ou est-il sorti sous une autre forme que je n’aurais pas remarque ?
        Je salue au passage, l’activite soutenue de ce site, cela fait plaisir a voir.

        Cordialement,

        Thomas

        • Richard says:

          Bonjour Thomas. Devant l’annonce de nouveaux produits chez TEAC et Korg notamment, nous repoussons l’article afin de coller au mieux à l’actualité, certains DAC étant obsolètes après nos tests. Nous vous tiendrons informer de la sortie de ce comparatif. Mais il y aura de belles surprises.

  5. Christophe says:

    Bonjour et merci pour votre article très intéressant. Pouvez-vous me dire s’il existe à votre connaissance des DAC avec une entrée HDMI ? J’aimerai beaucoup pouvoir utiliser mon petit boitier Minix NEO X7 comme centrale audio-vidéo mais je souhaiterai bénéficier d’un meilleur DAC que celui de mon Cambridge Audio 351R.
    Merci d’avance.

    • Richard says:

      Bonjour il n’existe à ma connaissance qu’un seul DAC multicanal hormis les traditionnels amplificateurs HC. Il s’agit du DAC de chez Essence loudspeakers. Attention ce DAC n’acceptant par sa HDMI, seulement des signaux LPCM. Il ne décode pas le dolby true hd ou le DTS HD. Si l’option existe, Il faudra mettre votre lecteur Minix en position LPCM sur la sortie HDMI. Voici le lien. Personnellement, je ne suis pas convaincu que le bon qualitatif soit parlant par rapport à votre Cambridge.

      http://www.essenceelectrostatic.com/essence-digital-surround-without-dolby-truhd-dts-masterhd/

  6. Florian says:

    Bonjour,
    Merci Richard pour ces explications pointues.
    Je suis impatient de lire votre mise a jour avec les nouveaux produits. Je cherche la meilleur solution (dans mon budget) pour lire des fichiers FLAC sur des très bonnes enceintes Triangle. je cherche donc un DAC et un ampli (ou un ampli avec un DAC intégré, mais le choix me semble plus restreint).
    Bonne continuation.

  7. Jean-Louis B says:

    Bonjour, Recemment equipé d’un système sonos et en particulier d’une base dite Connect reliée à mon préampli vidéo Sony E9000 ES liaison Digitale Coax, j’aimerai améliorer la qualité du son en streaming en incérant un DAC entre les deux. Je m’oriente vers un Cambridge Audio DacMagic d’occase qui permet le choix de sortie RCA et/ou digitale Coax ou Optique. Ma question est la suivante, j’ai cru lire au travers de mes recherches et probablement sur votre site que j’ai largement consulté ( au passage bravo pour votre belle vulgarisation, et les connaissances mise à la disposition de tous, MERCI) j’ai cru lire dis-je que la sortie numérique ne bénéficiait pas des corrections apportées à la sortie RCA. Pour les sorties digital il agirait en simple commutateur…….J’espère que je me trompe.
    Par ailleurs j’ai une interface DUNE pour steamer des vidéos en local depuis un NAS qui passe sans traitement des signaux DTS d’une vidéo. Est ce que ces signaux peuvent être retraités par le DAC avant d’être convertis par le Préampli vidéo? Et est ce que ça a un intéret?

    Merci par avance JL B

    • Richard says:

      Bonjour,

      votre pré-ampli est le TAE-9000ES audio vidéo ou le TAP-9000ES analogique 6 canaux ? Si c’est le TAE-9000ES il n’y a pas grand intérêt à utiliser un DAC externe car il numérise d’aprés mes souvenirs tout ce qui rentre via les entrées analogiques RCA. D’après mon vieux souvenir (1999) il n’y a pas de section préamplificateur purement analogique sans conversion A/N. Donc vous aurez une double conversion…. A vérifié donc !

      Pour la seconde question non, ca n’a pas ou peu d’intérêt à ma connaissance de faire une boucle en passthrough DTS.

      Je vous conseille vivement dans un temps futur de passer à un pré-ampli capable de décoder les formats audio HD. Les derniers Yamaha haut de gamme avec les sytéme YPAO et DAC ESS 90XXX on fait des progrès considérables surtout avec du Blu Ray.

    • Francois says:

      Cher Jean Louis,

      pour avoir possédé ce magique TAE9000 ES, revolutionnaire pour l’époque, je ne pourrais vous orienter que vers un autre choix si vous voulez mon avis.
      J’ai remplacé ce TAE9000 par un Yamaha DSP A1, lui meme par un Onkyo TX NR 900, lui même remplacé par un Onkyo TX NR 5000.

      De tous ces appareils, le DSP A1 est de très loin une perle de la creation audio visuelle.

      Je lis dans vos quelques ligne que votre budget est peut etre limité. Tachez donc de trouver un DSP A1 d’occasion (j’en ai un en état neuf, mais le garde précieusement dans une armoire). Sa musicalité, sa sensibilité, ses etages d’amplification le place parmis les sommets.

      avec le TAE9000, vous avez, comme moi à l’epoque, une ribambelle de cables, d’amplis… plus ou moins bons. Avec le A1, plus qu’un seul appareil, superbe en plus, et un resultat tres tres au dessus de que n’offrira jamais le TAE.

      Meilleurs messages,

      Francois

Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑