devialet-phantom

Publié le 16 octobre 2015 à 19 h 56 min | par Richard

Enceintes actives Studio ou Hifi ?

Les enceintes actives tardent à pénétrer un marché qui pourtant n’a jamais été aussi demandeur. Devialet et son fameux Phantom a ouvert la boîte de Pandore après les démarches hésitantes de bon nombre de constructeurs Hifi. L’air de rien, il s’agit de remodeler entièrement le concept de Hifi qui tarde à passer le cap du 21è siècle comme l’ont fait le marché automobile et informatique.

Les acteurs du marché sont aveugles.

La mue sera lente et difficile à accepter pour certains. Il y a vingt cinq ans, je me suis quasiment fait mettre dehors de la Maison de L’Audiophile à Paris pour avoir proclamé que les filtres actifs avaient de l’avenir. On connaît la suite… La Maison de L’Audiophile a disparu avec ce qui faisait sa réputation : Les amplis à tubes, les enceintes à haut rendement et ses superbes platines vinyles.

dynaudio_DBM50

Dynaudio, 35 ans de présence dans le domaine professionnel mais aussi en Haute fidélité.

Pourtant, le vinyle aujourd’hui connaît une seconde jeunesse et les amplis à tubes n’ont jamais vraiment disparu. Il ne s’agit pas de prendre parti dans un camp ou dans un autre. Il faut rester en alerte et comprendre à quel moment telle ou telle technologie est mature et donc capable de pénétrer un marché qui a plus que jamais besoin d’une nouvelle dynamique.

Nous sommes en perpétuel mouvement et en permanence, l’ancien côtoie le nouveau. C’est là que le professionnel se doit de guider le néophyte.

C’est quoi une enceinte active ?

L’enceinte passive :

KEF_LS50_9_zoomin

L’intérieur d’une KEF LS50.

Pour expliquer une enceinte active, il faut commencer par définir ce qu’est une enceinte passive. Une enceinte passive est une boîte dans laquelle on met un ou plusieurs hauts parleurs. Chaque haut parleur est normalement dans un volume séparé, calculé en conséquence de ses paramètres électromécaniques. Chaque haut parleur dans l’enceinte a une plage de fonctionnement dite bande passante, les tweeters pour l’aigu par exemple. Pour que chaque haut parleur reçoive sa bande passante utile, on utilise un filtre passif.

Ce filtre passif répartit les fréquences à chaque haut parleur. Il est composé de selfs, de condensateurs, de résistances. Etant passif, le filtre utilisera l’énergie de l’amplificateur pour répartir les diverses bandes passantes aux haut parleurs. C’est bien là le problème.

Il « brûlera » l’énergie envoyée pour répartir les fréquences. Les phénomènes néfastes sont bien connus, les pertes d’insertions et les effets de lissage du signal envoyé aux haut-parleurs. Le filtrage passif à l’écoute gomme bons nombres d’informations par rapport à son homologue actif. D’autant plus qu’en passif en général, un seul amplificateur charge les hauts parleurs. En actif, on utilise un amplificateur dédié pour chaque haut parleur.

L’enceinte active :

7series-studio-monitors

JBL Série 7 LSR 708i et LSR 705 enceintes actives entièrement paramétrables.

En actif il n’y a pas ou peu de filtrage passif. On utilise un filtre actif électronique analogique répartiteur à base de composants (amplis op, transistors) ou mieux encore un filtre actif numérique qui utilise des DSP et des DAC. Les avantages sont incomparables. On utilise pas ou peu l’énergie de l’amplificateur qui peut donc marcher à plein régime. En choisissant ce type de fonctionnement, vous pouvez choisir des amplificateurs différents dans le médium aigu et le grave. Vous pouvez aussi adapter vos enceintes à votre pièce notamment dans le grave.

Le signal ne passant plus par des selfs, la lisibilité du grave notamment est ce qui choque le plus dans un système actif. Pour la partie médium aigu les avis divergent car cela dépend grandement de la qualité des composants utilisés dans le monde passif et actif.

Les effets de lissage sont bien moindres notamment avec une dynamique accrue. Nous sommes tellement habitués à écouter des enceintes passives « lissées »que l’écoute d’une enceinte active nous déstabilise bien souvent par le nombre d’informations présentes qui peut nous induire en erreur et préférer le souvenir d’une écoute en passif.

Les enceintes actives sont absentes de la Hifi ?

Soyons sérieux. A part quelques tentatives de grands constructeurs comme Dynaudio, Naim, Linn et ATC, les enceintes actives sont absentes de la Hifi. A l’heure de la correction acoustique numérique, du smartphone capable de piloter des appareils en multiroom, en Streaming on nage en plein néologisme technologique. Plusieurs raisons se juxtaposent pour comprendre la non prolifération de cette technologie.

Nous allons aborder pourquoi économiquement, technologiquement, ça n’a pas percé dans le monde de la Hifi si conservatrice.

linn-klimax-exact-350

Linn Exact 350, un des rares exemples d’enceintes Hifi actives réussis.

Les raisons d’un échec.

La première raison est évidente. Il s’agit de remettre en question le marché lui même. Vendre des enceintes actives c’est ne plus vendre d’amplificateurs. Cette raison invoquée par les réseaux de distribution est absurde. Si l’on vend des enceintes Hifi actives haut de gamme comme Linn par exemple qui a très bien assimilé le concept, on vend plus d’amplificateurs. On vend même un nouvel appareil qui est le filtre numérique séparateur de voies.

Les magasins n’ont pas absorbé ce concept. Pourtant les mêmes parlent des B&W Nautilus comme l’une des meilleures enceintes au monde ! Dois-je rappeler que ces enceintes sont actives avec la possibilité de choisir l’amplification adéquate parmi des milliers de constructeurs ? Linn ? Naim ?

BW-nautilus

 l’enceinte active qui a révolutionnée la conception et la fabrication acoustique, les fameuses B&W Nautilus.

D’autant plus que les systèmes actifs demandent plus de câbles, plus de connectiques… Cela demande aussi de connaître les simples règles de calcul des divers types de filtres et d’être armé d’un sonomètre efficace. Ce qui est annoncé par certains pro comme une régression économique est pourtant l’inverse devant le nombre de possibilités d’accessoires à vendre…

La difficulté de conception.

Les enceintes actives demandent un panel de connaissances bien plus large que celui de l’enceinte traditionnelle passive. Les enceintes passives demandent de grandes connaissances en électromécanique, en conception de filtres BF passifs. Éventuellement, quelques notions en ébénisterie et en lutherie sont un énorme avantage.

Il faut bien connaître le comportement des hauts parleurs en fonction des filtrages passifs dans un volume pré établi. En actif, le champ technique est quatre fois plus vaste. Il faut rajouter ces connaissances précitées et compléter celles de l’électronique de puissance des amplificateurs et du numérique.

On passe de l’interaction entre le filtre passif et le haut parleur à celle du haut parleur avec l’amplificateur. De plus il faut rajouter une parfaite maîtrise des types de filtrages.

mini dsp crossover

Mini DSP DIGI8K, un filtrage actif numérique très performant pour un prix ridicule.

En passif, les courbes types Linkwitz Riley et Butterworth sont les plus utilisées. En actif, en plus des classiques précités on ouvre la boîte de Pandore avec les filtres Bessel. On a la possibilité de mélanger tous les types de calcul de filtrages (IIR et FIR) si on a la maîtrise des facteurs Q et des rotations de phase. Tout cela est éminemment bien plus pointu mais amène un résultat bien plus pertinent aussi…

La production n’est pas à la hauteur de l’enjeu.

C’est peut être le principal domaine du non avancement économique des enceintes actives. Le nombre de filtres actifs séparés de qualité se compte sur les doigts d’une main sur le marché. De nombreuses initiatives sont présentes mais tardent à se faire connaître. Le nombre d’enceintes passives de qualité est pléthorique en rapport. Il va falloir du temps pour connaître les applications de qualité dans un monde où l’esthétique prime de plus en plus sur la qualité interne de l’électronique.

LAb gruppen LM44

Lab Gruppen LM 44. La machine ultime des filtres actifs sur le marché.

De plus, la majorité de ces filtres actifs DSP numériques ne comporte pas de sections pré-amplificatrices. Ceci est un problème de premier plan si vous ne maîtrisez pas le monde de l’électronique. Il vaux mieux acheter une enceinte active du commerce et ajouter un pré-amplificateur analogique ou un DAC avec une section de volume numérique performante (ES9018 et AK449X).

La difficulté de gestion des canaux et du volume.

Les amateurs qui se sont lancés dans l’aventure tombent souvent sur un problème récurant dans l’élaboration d’un système actif. Ces processeurs professionnels étant dépourvus de sections pré-amplificatrices, la gestion de volume d’une chaîne Hifi peut s’avérer un véritable gymkhana digne d’une course d’obstacle.

harman kardon hk 0.1

Harman Kardon 1.0. Un ovni détourné de sa fonction d’origine qui permettait de faire de la pré-amplification.

Des solutions existent mais elles sont onéreuses et souvent des palliatifs plus ou moins efficaces existent. Personnellement, j’utilise des amplificateurs intégrés Hifi (avec pré-ampli) et je cale les volumes à niveaux suffisants entre hauts parleurs et règle le niveau principal par le volume numérique de mon logiciel de lecture informatique ou de mon processeur Mini DSP.

C’est un compromis disons acceptable. Il est évident qu’à part des solutions onéreuses comme chez DEQX et TotalDAC, il y a une déficience de conception technique dans ce sens.

L’enceinte active est issue du monde pro.

Ceci a les qualités de ces défauts. Le monde professionnel de l’enregistrement demande avant tout des critères de compatibilités matérielles et de facilité de mise en place. La qualité de l’électronique est mise au second plan en terme de rendu sonore. Il faudra surtout axer sur la fiabilité du système. D’autant plus que les studios d’enregistrements qui travaillent dans des pièces traitées au niveau acoustique peuvent se permettre d’avoir des enceintes de qualités moyennes acceptables.

KRK+ROKIT+RP5

KRK k5, un son acceptable pour un prix abordable.

Les amateurs avertis le savent, une pièce traitée vaut mieux que tous les gris gris audiophiles de la planète… Autre point non négligeable : les studios travaillent avec le master et les artistes en direct. La quantité d’informations est autrement plus riche (pas tout le temps) que notre pauvre convertisseur audio ou platine vinyle alimentée par des supports justement mal mixés par nos ingénieurs du son.

Un monde idéal.

Pour avoir des enceintes actives de qualité il faudra la réunion de concepteurs de pointe maîtrisant les multiples domaines énoncés dans l’article. Imaginons par exemple un concepteur qui maîtrise parfaitement le domaine du numérique pour créer un filtre actif avec des DAC de qualité Hifi, un concepteur de hauts parleurs reconnu et un concepteur d’amplification Hifi. Les enceintes Cello Serafin en leur temps (1994) avait réuni Dynaudio et Tom Colangello de l’équipe Mark Levinson (époque Cello).

cello serafin

Cello Serafin, des monitors studio de qualité High End Hifi.

Les Cello Serafin sont considérées comme des références absolues traquées en permanence sur les sites d’occasion… Aujourd’hui, certaines sociétés maîtrisent en grande parti ces domaines. Vous obtenez des marques comme ATC, Neumman ou encore PSI Audio.

Des produits existent.

Si l’aventure vous tente, voici une sélection de produits pour faire de l’amplification active. Du simple bricolage do it yourself au plus élitiste système, voici une sélection d’appareils qui ont fait leurs preuves. Il faudra s’armer de patience et comprendre le fonctionnement de ces appareils qui malheureusement sont souvent dédiés à des professionnels qui eux possèdent les connaissances primordiales nécessaires.

Nous avons séparé les appareils en trois sections. La première inclut les filtres actifs électroniques de qualité, la seconde les amplificateurs et la troisième les marques proposant des systèmes clefs en main.

L'évolution est en marche.

L’évolution des filtres actifs ces 20 dernières années est fulgurante. Comme je me plais souvent à le dire, si la Hifi avait connu l’évolution de la sonorisation, nous aurions tous des auditoriums traités chez soi. Voici donc une sélection d’appareils passé entre mes mains et d’autres relativement récents sur lesquels il faudra garder un œil.

Nous avons volontairement mis de côté les filtres analogiques actifs qui nous semblent aujourd’hui obsolètes même si un produit comme le Bryston 10B nous paraît encore un excellent choix simple et efficace.

Les filtres actifs numériques

DEQX HDP5/HDP4 la Rolls des filtres actifs.

HDP-5 DEQX processeur correction acoustique filtre actif numérique

DEQX fait figure de révolutionnaire dans le monde de la Hifi. Quasiment seul intervenant dans le domaine pendant de longues années, la marque australienne est aujourd’hui rejointe par de nombreux acteurs foisonnant d’innovations. Privilégiez surtout les nouveaux DEQX série HDP5. Le résultat est à la hauteur bien que les prix soient plutôt élitistes.

Reconnaissons un avantage décisif à DEQX. Ils sont les pionniers du pré-amplificateur avec section de filtrage actif plus correction acoustique !

La majorité des autres appareils étant de simples filtres actifs dépourvus de sections pré-amplificatrices, les appareils de chez DEQX ont un avantage décisif évident sur la concurrence en terme de simplicité de fonctionnement.

La structure numérique et logiciel est quasiment la même pour tous les appareils. Les différences se font évidemment au niveau des cartes analogiques et DAC embarqués. Les DAC sont souvent des BB PCM1795 et les processeurs, les classiques Sharc de chez Analog.

Les fonctions sont pléthoriques avec la possibilité de faire des filtres à pente très raide (300 Db !).

Si vous n’avez besoin que de la correction numérique, sachez que la gamme Premate reprend en très grande partie l’électronique du HDP5 et HDP4 mais sans la partie filtrage actif. Il y a quand même une possibilité de filtrage pour caissons de graves des plus évolués.

Une solution redoutable clé en main même si DEQX fait payer par exemple les options. Les superbes micros de calibration Earthwork sont en option à 745 Dollars… Même si le micro de calibration Emm6 de Dayton Audio est de qualité, une machine d’un tel niveau aurait peut être mérité le modèle supérieur inclus…

Pour amateur fortuné voulant disposer d’une solution clé en main de haute qualité. Attention tout de même un savoir de base technique nous paraît nécessaire concernant la compréhension des courbes et corrections numériques produite par le DEQX HDP5/HDP4.

http://www.deqx.com/

Total DAC single DAC option Crossover

Vincent Brient n’en finit pas d’innover pendant que le reste du monde audiophile se demande s’il ne faut pas ressortir la cassette. On ne rigole pas, certains le pensent vraiment ! Monsieur Brient a tout compris de la Hifi d’aujourd’hui. Proposer une technologie de pointe voir élitiste dans un modèle économique purement internet est une brillante idée.

Vous n’avez qu’à faire vous même la comparaison entre les produits internationaux utilisant des technologies similaires dans des circuits de distribution traditionnelle. Total DAC n’est pas si cher que ça même si parler de rapport qualité prix est très exagéré dans ce domaine de la Hifi High-End.

ToTAL DAC DAC crossover

A plus de 10.000 Euros, le DAC de très haute qualité à fonctionnement à échelle calibrée au laser vous avez droit à un filtre actif numérique de très haute volée conçu par le made-man lui même.

Une des solution les plus abouties à l’heure actuelle en terme de composants électroniques et de choix technologique. Il manque par contre une solution informatique logiciel aussi évoluée que chez DEQX ou Dirac Live par exemple.

Pour les connaisseurs qui font passer la qualité de conversion numérique avant tout avec un filtrage actif de haute qualité en terme de rendu sonore, à défaut d’avoir des possibilités de corrections numériques automatiques évoluées. Mais l’essentiel est là et ça nous parait largement suffisant !

De plus les TotalDAC ont un volume numérique très performant réduisant les problèmes de gestion de volume dans l’univers de l’actif.

Admirez la fabrication avec la plaque en cuivre dessous !

total dac D1-dual_inside3

http://www.totaldac.com/index_fr.htm

Mini DSP DIGI8K

mini dsp nano digi 8

Amis lecteurs, vous le savez j’aime particulièrement cette marque qui a remis les pendules à l’heure du monde de la correction numérique.

Les taïwanais sont particulièrement agressifs en terme de rapport qualité prix. Le Mini DSP Nano DIGI8k est une bénédiction pour l’amateur de filtrage numérique actif.

La solution performante à base de DSP Sharc est entièrement numérique. Vous pouvez donc choisir les DAC et leur rendu sonore en fonction de votre budget et de vos envies par deux ou trois voies. (je n’ai jamais testé la possibilité quatre voies).

Personnellement, j’utilise en ce moment même ce DSP DIGI8K avec une paire d’enceintes Dynaudio Craft (filtre passif enlevé) et deux DAC. Le résultat est bluffant d’autant que si l’on rajoute le système de correction Open DRC (325 Euros) ou Dirac Live DI (899 Euros) pour les plus fortunés.

Attention tout de même la gestion de volume numérique est un peu le défaut néfaste de l’ensemble étant fait ou par la télécommande du Mini DSP Digi8K ou par l’Open DRC/Dirac Live Di.

la gamme diraclive minidsp

Pour moins de 3000 Euros, amplifications comprises vous obtenez un résultat dépassant toute espérance.

Pour une enceinte deux voies, prenez par exemple deux amplis Atoll IN 50 SE, un Nano DSP Digi 8k et deux DAC SMSL M8 à 250 euros l’unité et vous obtenez un système actif pour vos enceintes à moins de 1800 Euros !

Rajouter une bonne paire d’enceintes du commerce à 1500 Euros la paire (ou fabriquez la) enlevez le filtre passif à l’intérieur et le tour est joué…

Attention ! Ce genre de passe-temps demande de l’application, de la rigueur et de larges connaissances en filtrage numérique.

Nous avions testé en partie l’appareil ici : http://culturehd.com/hifi/minidsp-nano-digi-2x8_7284. Promis nous allons bientôt nous attaquer à la seconde partie du test !

Behringer DCX2496

DCX2496_behringer

Ne pas parler du Behringer DCX2496 serait de passer à côté de toute une génération d’audiophiles et de bricoleurs qui ont passé des journées entières devant la « bébête » à l’écran vert. Reconnaissons le. Une fois bien réglé, le Behringer DCX2496 est loin d’être mauvais et pourrait même être supérieur à bien des filtres actifs numériques professionnels du marché.

Personnellement, je me rappelle d’une belle déconvenue avec un DBX Driverack qui s’est fait distancer par le DCX2496. Malgré tout le DCX2496 fait son âge et on aimerait bien un remplaçant à ce champion du rapport qualité prix.

Si seulement Behringer pouvait nous sortir un DCX24/192 avec des amplis Op de haute qualité et correction automatique, je jure d’entamer un régime alimentaire sain et de faire du sport (au moins la première semaine).

Le seul défaut de l’appareil est un son un peu « harsh » en haut qu’il conviendra de compenser avec l’excellent logiciel interne facile d’usage pour l’amateur rodé aux DSP et égaliseurs paramétriques.

Autre défaut, l’appareil ne possède qu’une entrée numérique AES EBU XLR 110 ohms et non coaxial 75 ohms. On peut avec un transformateur AES 75/110 ohms de chez Neutrik palier au problème mais attention aux décrochages numériques !

Ne rêvons pas. Même s’il existe notamment chez Selectronic des kits pour « améliorer » la compatibilité Hifi de l’appareil, il reste avant tout intégrable dans un univers en « mode pro » avec entrées et sorties symétriques XLR.

Attention aux anciennes séries d’occasion avant 2010 du DCX2496 qui parfois montraient quelques étrangetés…. Achetez plutôt les dernières générations neuves et sous garantie…

Au prix proposé, le DCX2496 est un excellent appareil de transition pour se faire les dents sur un filtre actif numérique. Attention ! Il est et reste un appareil professionnel avec une gestion de volume ou pré-ampli inexistante dans le cadre d’une utilisation Hifi…

Electrovoice DX46

Electro-Voice Dx46-001

Electrovoice fait partie du Panthéon de la reproduction acoustique au même titre que JBL ou Altec Lansing. D’ailleurs D.B. Keele le plus brillant ingénieur de chez JBL dans les années 80 (monitor studio série 44XX) fut un transfuge de chez Electrovoice.

L’ Electrovoice DX 46 est comme le Behringer DCX2496, un appareil conçu pour être utilisé en câblage symétrique. Les choix technologiques sont bien plus évolués que sur le Behringer et la qualité de fabrication très légèrement supérieure.

Au niveau sonore, les deux appareils se rejoignent avec un avantage dans le médium aigu évident sur le DX46. Le DX46 sonne plus propre, plus ouvert pour peu que l’on donne un avis subjectif. C’est surtout au niveau conception logiciel que le DX46 marque le pas sur ses prédécesseurs.

Le DX 46 comporte par exemple un générateur de signal de bruits blanc et rose des plus perspicaces simplifiant grandement la mise en oeuvre. Le genre de petites attentions qui changent tout dans un appareil. De plus, celui-ci peut être mis à jour par USB comme le montre la vidéo.

Voici un lien de captures d’écran montrant le DX46 en pleine action : http://srsystemaudio.blogspot.fr/2011/11/electro-voice-dx46-interface-graphique.html

Le filtrage de type FIR et IIR permet quelques innovations pertinentes et notamment dans le résultat sonore du grave. L’appareil dispose de trois DAC CS4398 et de sorties analogiques au-dessus de la moyenne pour des séries pro mais ce n’est toujours pas une conception plus « audiophile ». Les amplificateurs opérationnels en sortie sont des NE 55320.

La qualité des composants passifs est des plus standard avec un soin de conception réel qui en fait avant tout un appareil solide et fiable. Seul le fonctionnement interne en 24 bits 48Khz est contraignant mais le DX46 dispose d’un « reclock » ASRC à 192Khz abaissant le jitter.

Les deux processeurs 48 bits assurent une précision de décodage bien suffisante. Un appareil de très bonne qualité au final qui aurait mérité un « traitement plus audiophile » pour approcher la perfection.

Electro-Voice Dx46 facade-001

Comme pour le Behringer, le DX46 étant un appareil dédié au monde pro, la gestion de volume s’avère délicate. Pensez-y lors de votre achat.

Attention ce type d’appareil professionnel ne doit pas être utilisé par le premier venu. Si vous êtes un néophyte, entourez-vous d’un pro qui a fait ses preuves et vous a démontré son savoir faire sur un système Hifi déjà existant.

http://www.electrovoice.com/product.php?id=1038

Trinnov Audio Amethyst et ST2

Trinnov audio

Trinnov Audio n’en finit pas d’évoluer apportant des solutions élitistes de pointe. Incontournable acteur des salles de cinéma personnelles High-End voici incontestablement une perle rare dans le domaine. Trinnov conçoit ni plus ni moins l’un des processeurs cinéma les plus évolués de la planète, le fameux Trinnov Altitude 32 capable de gérer 32 canaux s’il vous plaît et en Dolby Atmos !

Trinnov-Amethyst connectique

Heureusement pour les amateurs de Hifi purs et durs deux versions stéréo, voire quatre canaux existent pour les amateurs de belle musique. Le Trinnov Amethyst pourrait être qualifié « d’avion de chasse » de la haute fidélité devant le nombre de récompenses obtenues à travers le monde.

Le processeur Trinnov ST2 est dans la même lignée et plaira aux audiophiles les plus exigeants.

La liste de possibilités est pléthorique, réunissant un Streamer audio (Amethyst) très performant, une gestion de filtrage active numérique doublée du système de correction numérique acoustique Trinnov DRC qui a fait ses preuves. Le Trinnov Amethyst frôle la perfection et dispose même d’une entrée phono MM très prometteuse.

Voici le plus sérieux concurrent à DEQX et proposant un logiciel de correction numérique redoutable de très haut niveau. De plus, l’alignement automatique des retards par voie est présente pour améliorer la phase. Un vrai bonheur !

trinnov Front

Pour avoir écouté la version ST2, il me semble évident que Trinnov dispose de tout le savoir nécessaire pour parvenir à faire bouger le monde audiophile dans le bon sens. De plus, la marque fabrique en France ce qui prouve que tout est encore faisable dans ce pays.

Offrant comme le DEQX, des sorties numériques sur prises coaxiales on peut donc encore faire évoluer le rendu sonore par l’ajout de convertisseurs DAC encore plus performants.

Sachez tout de même que Trinnov comme DEQX propose leurs micros de mesure les plus performants en option et ne sont donc pas inclus dans les appareils…

S’il n’en devait rester qu’un sur ma liste de Noël… Ce serait celui là !

http://www.trinnov.com/

Les amplificateurs :

Il existent nombre d’amplificateurs capables de répondre à la demande pour l’amplification active. Voici une sélection d’amplificateurs de puissance compacts et musicaux à prix abordables pour se faire un système actif digne de ce nom.

Pour les processeurs Electrovoice DX46 et Behringer DCX2496 je vous encourage fortement de les associer à des amplis à entrées symétriques pour une compatibilité de gain et de niveau acceptable.

Si vous désirez les brancher sur des amplificateurs avec entrées asymétriques Cinch coaxiales, à vos risques et périls avec une remontée du bruit de fond et une perte de dynamique conséquente notamment sur les grandes longueurs…

Atoll MA100 et Atoll série AM

atoll Ma100

Notre fabricant national d’amplificateurs très performants dispose d’une gamme complète d’amplificateurs musicaux aptes par exemple à s’insérer dans un système actif notamment avec les produits de chez Mini DSP (attention à la gestion de volume).

Du très musical lilliputien Atoll MA100 à toute la gamme AM50 à AM200, il y a de quoi répondre à toutes les exigences.

Seul regret, ces amplificateurs ne disposent pas d’entrées symétriques les condamnant à une utilisation avec seulement quelques filtres actifs High end sur le marché et disposant d’une gestion de volume efficace.

Yamaha série XP

On ne présente plus les amplificateurs Yamaha de la série P, XP et TN. Ces amplificateurs marcheront sans problème de concert notamment avec les filtres Electrovoice ou encore Behringer DCX2496 en mode symétrique.

Vous devrez gérer par contre le volume par voie logiciel…

Je reconnais des qualités de dynamique notamment dans le grave, la partie médium aigu me laisse un peu de marbre avec une simplification du message sonore notamment sur la série P.

Les choses s’améliorent un peu sur les séries TN et XP proches en conception du fameux Yamaha MX D1 qui fut un excellent amplificateur et non apprécié à sa juste valeur.

Sur de la musique rock moderne, ces amplificateurs font le job avec efficacité mais pour de la musique classique personnellement, je reste sur ma faim…

Il reste le prix rapport puissance qui défie toute concurrence plus élitiste… Après, il y a quelques Krell FPB et vieux Electrocompaniet AW250 qui traînent d’occasions parfois sur le bon-coin.fr…

Audiophonics.fr

Notre champion du rapport qualité prix sur internet propose toute une gamme d’amplis pas chers pour les petits malins.

elecaudio-dualbloc ta2022

Du petit Audiophonics TDA7498E au plus costaud TDA 8954 voilà de quoi faire des choses sympathiques et sans prétention en amplification active.

Petit coup de cœur aussi pour le bloc de puissance Elecaudio Ta2022 qui est d’une musicalité étonnante pour son prix. Attention au souffle possible sur des enceintes à très haut rendement…

Amplificateurs d'occasions

A l’heure d’internet se priver des réseaux de ventes d’occasion et de déstockage est une erreur. Nombres d’amplificateurs sont aptes pour l’amplification active.

Pour les amplis à entrées symétriques, citons tous les Krell série FPB, redoutables pour le grave notamment, les Electrocompaniet, Parasound pour le médium aigu, idem pour les vieux Jeff Rowland et Mark Levinson série ML 33X.

Dans des prix abordables à entrées asymétriques, les bons vieux Adcom GFA555 Mk2 et Harman Citation 22 sont d’excellentes affaires. Sans oublier les bons vieux Quad 606, 405.

Tous ces amplis américains/anglais sont facilement réparables et de haute qualité.

Si vous êtes plus téméraires, les Phase Linear, Phonophone ou SAE sont de bons choix, avec une dynamique à lézarder les murs.

Attention tout de même à la fiabilité et à la réparation de ce genre de produits plus exotiques encore…

L’idéal est de dénicher par exemple un amplificateur en classe A pour le médium aigu et un amplificateur à transistors bipolaires traditionnel costaud pour le grave…

En actif tout est possible !

Les enceintes actives de qualité Hifi.

Il s’agit ici de partager avec vous des enceintes que j’estime particulièrement. Ces enceintes actives sont à la frontière entre le monde audiophile et pro et méritent probablement autant de superlatifs que ceux que l’on peut retrouver dans les revues Hifi traditionnelles.

PSI AUDIO

psi 17A-001

PSI Audio est l’ancien fabricant OEM des enceintes de studio de la mythique marque Studer. C’est dire le pedigree vu l’exigence de la marque suisse en matière de reproduction sonore. PSI Audio comporte trois monitors actifs redoutables en terme audio.

Agrémentés d’une amplification très au-dessus de la moyenne, ces monitors studio font de la musique et pas qu’un peu. On retiendra les fameuses petites PSI P17 miraculeuses en regard de leurs tailles, les A215M utilisables dans un salon grâce à leur forme colonne.

PSI A25

Je suis un adorateur des PSI A25M qui font vraiment partie de mes studio monitor préférés… Un son délié et dynamique, d’une transparence hors norme… Le seul défaut concerne la partie aigu un poil « monochrome » si l’on ne choisit pas le bon DAC derrière.

Neumann Studio monitor

KH120A+NEUMANN

Déjà évoqué dans CultureHD.com, la filiale de Sennheiser anciennement Klein Hummel dispose d’une gamme d’enceintes studio de très haute qualité.

On retiendra surtout la petite KH120 d’une précision millimétrique et d’une ouverture respectant les œuvres de musique classique les plus complexes. Les modèles supérieurs KH310 et KH420 sont absolument redoutables avec une fidélité sans équivalence sur le marché au prix proposé.

Neumann KH  310

Calculez donc le prix en fonction d’amplificateurs et d’enceintes passives pour arriver au même résultat auditif …

A l’écoute, ces deux monitors « midfield » sont d’une telle véracité que cela remet en question même votre façon d’appréhender la Hifi et ses travers permanents… Des enceintes qui sont rigoureuses et pourtant hautement musicales..

Attention, les Neumann Studio monitor ne pardonne rien en amont. Pré-amplificateurs symétriques et DAC de compétitions sont obligatoires !

Pour les amateurs de belles courbes, voici les mesures des KH 420. Nombre de marques Hifi feraient mieux d’y jeter un œil voire une oreille… http://www.neumann-kh-line.com/neumann-kh/home_en.nsf/root/prof-monitoring_studio-monitors_midfield-monitors_KH420#

Quested Audio

Quested v3110-landscape

Marque plus confidentielle que les précédentes, j’ai quasiment grandi dans un studio d’enregistrement (modèle V2108) avec cette marque d’enceintes. Des enceintes exceptionnelles en matière de timbre, de transparence avec un je ne sais quoi de charme anglais à l’écoute.

Avec une image sonore moins focalisé que leurs concurrentes allemandes et suisses, elles pourront paraître plus naturelles en terme de rendu auditif pour les audiophiles.

Sachez que si vous en avez les moyens financiers, Quested UK dispose d’un département entier pour concevoir des systèmes d’amplifications actifs au travers d’une gamme qui n’est pas montrée sur le site internet.

Pour information, Quested est le fournisseur des studios SARM à Londres à l’origine d’un petit label interplanétaire dénommé Island Records…

D’ailleurs, contrairement à de belles idées reçues, dans les prestigieux studios anglais, devinez qui on retrouve bien souvent dans les unités de mixage d’Abbey Road à côté des meilleurs tables de mixage Studio State Logic…

Les concurrentes directes des Neumann et PSI Audio avec une signature sonore plus anglaise dont je suis fortement friand.

ATC

ATC hifi system

ATC fait partie de ces rares marques mythiques du monde pro de l’enregistrement à être passées de l’autre côté du miroir. La vénérable marque anglaise propose ainsi une grande partie de ses gammes studio dans des formats Hifi colonne et bibliothèque.

Dire que ATC maîtrise son sujet est en dessous de la vérité. Contrairement aux autres marques précitées, ATC fabrique 90% des hauts parleurs de ses propres enceintes. C’est un avantage incomparable au même titre que la légendaire marque JBL en son temps.

Seuls les tweeters d’origine SEAS contredisaient cette règle mais le constructeur anglais apparemment commence à construire ses propres hauts parleurs d’aigu.

ATC-SCM300ASL-Pro

Je peux paraître partial mais pour moi, ATC fabrique le meilleur haut parleur à dôme au monde, le fameux ATC SM 75-150 !

La fameuse « Tower serie » reprend donc nombre de modèles des séries monitor en format colonne. On retiendra surtout les ATC SCM 40A/50/100 AST avec un médium et bas médium à se damner ! De superbes enceintes disponibles aussi en finition « anniversary » loin des modes et d’une qualité sonore qui n’a rien à envier au monde de la Hifi ésotérique High End.

Les prix sont en conséquence de la qualité de très haut niveau. Comptez 8900 Euros pour les SCM40A qui sont le premier modèle pertinent. Faites le calcul par rapport à un système passif.

Croyez le ou non mais le rapport qualité prix serait plutôt en faveur de ses grandes dames anglaises…

Avec une paire de ATC SCM 100 AST active, un convertisseur CH Precision DAC one et un petit Mark Levinson N°32 d’occasion ça devrait le faire…

Les systèmes clefs en main.

Nombres de marques proposent aujourd’hui des systèmes actif complets facilitant la mise en oeuvre plutôt complexe de cette technologie. Voici un rapide aperçu de ce qui existe :

Linn Exact System

linn sneaky ds

Linn est incontestablement le pionnier de l’enceinte active dans le milieu audiophile. La marque écossaise propose des solutions de plus en plus évoluées avec des Streamers qui ont fait sa réputation.

Dernier ajout en date, l’optimisation acoustique par DSP, dénommé Space Optimisation.

Pour avoir écouté un ancien système Klimax actif complet je dois avouer que le niveau de détails et de résolutions sont de très haut niveau dans un encombrement minimal et beau.

linn-klimax-exact-350

Linn est la marque parfaite pour intégrer des techniques de pointe sans défigurer son intérieur contemporain ou classique. Indéniablement c’est une solution d’avenir.

Linn contrairement à bien d’autres marques a su évoluer et même si la fameuse platine vinyle Linn LP12 est encore au catalogue, l’évolution est en marche !

linn space-optimisation

JBL M2 et série 7

lsr708i JBL

On ne peut que féliciter JBL pour son grand retour dans le monde du monitor studio. La marque californienne étant quasiment la créatrice des enceintes monitor avec Rogers et Tannoy, elle se devait de proposer une solution à la hauteur de l’enjeu.

D’après les gourous de JBL Heritage et du puissant forum AVS, les JBL M2 seraient le retour en grâce devenu inespéré après les mythiques séries 43xx et 44xx des années 70 et 80.

M2 horn

Les superlatifs pleuvent pour ces systèmes complets avec des électroniques puisées dans le catalogue du gigantesque groupe Harman.

Au programme, les nouveaux amplis Crown studios Drivecore D et les très performants processeurs BSS London entièrement contrôlables sur Ipad. Le tout est entièrement configuré et préréglé.

Les nouvelles JBL LSR 708I sont déjà qualifiées de mini JBL K2 par les fan boys de la marque.

Rajoutez un Streamer de haute qualité Hifi et vous obtenez un ensemble redoutable de très haute technologie avec cette fameuse dynamique signée JBL.

On cherche désespérément à écouter ces enceintes depuis des mois… Mais j’ai peut être trouvé !

JBL_M2 active reference loudspeakers

Conclusions

Le chemin sera long vers une mutation nécessaire du monde audiophile. Les solutions actives sont minoritaires et démontrent la complexité d’installations qui les précèdent. Pourtant les forums internationaux montrent une forte tendance vers cette technologie qui progresse à pas de géant.

Beaucoup d’anciens disciples de la Hifi audiophile la plus ésotérique dont j’ai fait partie, ont tourné le dos à ce qu’ils pensaient être définitivement inscrit dans le marbre de la reproduction sonore. Il n’est plus rare aujourd’hui de rencontrer des audiophiles possédant une petite paire de monitor Studio dans une pièce acoustique traitée et qui ne reviendront plus en arrière.

L’amplification active avec filtres DSP numériques permet pour un moindre coût d’accéder à une résolution et transparence des systèmes passifs High End… Les géants japonais se penchent fortement sur la question. Onkyo et Yamaha d’ailleurs ont quelques prototypes dans leurs tiroirs.

Le géant japonais de la ville de Hamamatsu qui a un long passé dans le numérique et le studio monitor (Yamaha NS 1000) propose en novembre 2015 une paire d’enceintes actives Hifi avec Bluetooth dérivé de sa gamme pro… Si le plus grand groupe japonais d’électronique indépendant se penche sur la question, il est évident que le marché est frémissant !

Pour :

Contre :


A propos de l'auteur



4 Responses to Enceintes actives Studio ou Hifi ?

  1. manu says:

    de belle reference!! mais pourquoi ne parlez vous pas de la serie nubert nupro, la nubert nupro 300 fait bcp parler d elle de l autre coté du rhin, dans le cadre d une incursion du monitoring dans la hifi. La suite de la serie sort en janvier, la nupro 500 et 700 en colonne active.
    Qu en dites vous ?
    la nupro 300 se negocie a 1000 euros la paire, avec un grave a faire palir bon nombre de colonnes tout en restituant un medium aigu de premiere qualité.

  2. manu says:

    j oubliais! un article tres interessant, je te felicite pour ton blog ou site je ne sais pas comment tu l appelles :-), il n y en as pas temps que cela…..
    j ai lorgné pendant un bout de temps sur les kh120, monitor très qualitative, mais dont les basses ne seront pas suffisantes dans le cadre d une écoute polyvalente tv/hifidans un salon de 40 m2.
    je t en parlais dans un autre de tes sujet j ecoute sur des bc ganges actuellement, mais la recherche du couplage ideale ampli-enceinte est parfois pénible. c est pourquoi je te parlais des nubert nupro 300 dont les basses semble etre a la hauteur et dont l ecoute semble midfield (si je ne m abuse). au final ce que je chercherais pourquoi pas est un encemble source demat de qualité (avec les principaux fournisseurs de streaming, upnp/dnla) idealement contrôlable depuis tv couplé a une monitoring pouvant remplir mon salon pour 2000 €. Amen et merci!

  3. Forveil says:

    Bonsoir, j’ai vu que l’article évoquait les JBL M2 et son amplificateur Crown. Sachez que l’ensemble est en écoute dans des locaux construits autour des JBL…

    Au plaisir de vous recevoir.

    Mathieu

  4. François says:

    Bonjour, décidément vos différents articles sont toujours très intéressants. En ce qui concerne, l’enceinte active, avec dac et dsp, est selon moi l’avenir du marché audiophile. J’ai pu écouté les Meridian, les adara de JMR au festival son et images de Paris ou les Kii audio au salon haute fidélité à l’hôtel Marriott de Paris. Les Kii audio au prix de 10 000 euros, était largement supérieur aux estelon accompagné des blocs mono luxman. Cela m’a fait réfléchir à l’achat de ces enceintes et à l’abandon de mon intégré coda csib et des enceintes qui devaient l’accompagner.
    Ces kii audio sont des bibliothèques et elles remplissaient facilement la pièce qui devait faire au minimum 40 m². Selon John Darko de 6 moons elles pourraient remplir une pièce de 70 m².
    Il est claire que le prix et le résultat final ainsi que l’avancée du dématérialisé me font penser que cette solution est un vecteur pour les acteurs du marché audiophile.

Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑