b&w-cm-10-169

Publié le 30 janvier 2015 à 21 h 23 min | par Richard

Des enceintes de qualité à bon prix !

De par mes pérégrinations dans les magasins de Hifi et chez des amis audiophiles, je suis souvent amené à écouter nombres de produits chaque année. On me pose souvent la question suivante : Quelles enceintes choisir ? Une paire d’enceintes est un choix très personnel.

Comme je l’ai dit récemment dans les commentaires, une bonne paire d’enceintes c’est comme une bonne paire de chaussures. Il faut les essayer pour les adopter. Voici donc une sélection de mes coups de cœur de ces trois dernières années. Vous trouverez ici des enceintes à prix relativement raisonnables et les principaux conseils pour en tirer partie.

Bonne lecture à tous.

Dénicher la perle rare.

Trouver la perle rare en enceinte acoustique est devenue relativement difficile ces derniers temps. Pourtant, grâce au net et à quelques initiatives intelligentes, on peut encore trouver des enceintes au rapport qualité prix acceptable sans rentrer dans des délires tarifaires audiophiles. Ces derniers temps, ceci ont pris des proportions inquiétantes. A croire que les fabricants n’écoutent plus leurs propres clients…

kef-r300-2

Soigner ses enceintes.

Trois axes principaux sont à retenir pour dénicher une paire d’enceintes apportant la satisfaction requise.

Primo, pour une paire d’enceintes bibliothèques prévoir un support de qualité pas cher. Mettre ses biblios sur une étagère, c’est comme manger du foie gras avec des biscottes. Ça ne se fait pas ! Norstone, Atacama sont les spécialistes des pieds pas chers, bien conçus avec un joli design. A vos claviers !

dynaudio-x14-couv

Pour ce qui est des enceintes colonnes demandant plus de watts il existe une petite astuce. Choisissez une paire de hauts parleurs avec un rendement satisfaisant aux alentours de 90/91 DB.

Ainsi vous ne serez pas obligés d’investir dans une centrale nucléaire en terme de watts qui permet une solution d’attente. Vous trouverez dans un premier temps chez un professionnel ou dans une brocante un petit ampli musical pour un prix modique chez NAD, Cambridge ou Marantz.

Secundo, privilégiez les enceintes colonnes faciles en placement qui ne demanderont pas d’effort financier en terme de câbles, de pointes et cônes. Choisissez donc une enceinte de préférence avec un évent bass-reflex sur l’avant de l’enceinte ou en format clos.

Tertio, ne jamais ô grand jamais négliger la source que vous brancherez derrière votre système. Bien souvent l’erreur consiste à privilégier le budget dans les enceintes et l’amplificateur. Erreur magistrale du débutant obnubilé par la taille et les empilements des hauts parleurs chez les fabricants sensibles aux sirènes du marketing.

Il vaudra mieux une bonne deux voies bibliothèques bien étudiée et construite, associée à un DAC ou un lecteur CD de qualité, qu’une enceinte mastodonte trois voies de 45 Kilos mal fignolée,sur un lecteur CD lilliputien.

Petit son garantie ! Il existe foisons de DAC aujourd’hui ou de lecteurs CD permettant d’éviter cet écueil. A considérer lors de vos achats. Sans informations de qualité venant de votre source, pas de musique !

Sélection d'enceintes du marché.

Les enceintes bibliothéques :

Le format bibliothèque est souvent la première enceinte que l’on possède lors d’un premier achat. Pour des raisons de place et de budget, c’est le gabarit tout indiqué pour l’étudiant souvent amené à déménager. C’est aussi le choix privilégié de ceux qui optent pour un esthétisme discret mais ne voulant pas se priver de musique pour autant.

Petite sélection d’enceintes musicales abordables et au bon prix !

Dali Zenzor 3 : 400 Euros en moyenne.

dali Zensor3

Véritable miracle que l’on trouve en général à 400 Euros la paire, la Dali Zenzor 3 est la petite biblio par excellence capable de satisfaire le mélomane au budget restreint.

Avec son haut parleur de 18 cm et sa finition noire ou blanche impeccable par un grand de l’industrie acoustique danoise, vous bénéficiez d’une paire d’enceintes capables de prouesse dans le registre grave et non dénué de finesse. Un son plutôt chaud et très agréable avec une définition suffisante pour faire de la musique.

Les danois sont parmi les meilleurs fabricants de tweeters à dôme tissu au monde et cela s’entend sur la Dali. Du piqué, de l’aération, tout en étant bien intégré au reste du message sonore.

Une valeur sûre si vous ne savez pas quel « biblio » choisir dans les 400 Euros la paire. Idéal dans un petit appartement de 25 m² par exemple.

A relier de préférence avec un amplificateur qui a du jus ! NAD C316Bee ou Marantz Pm6005, miraculeux avec un amplificateur Atoll IN 30 ou In50Se.

Q Acoustics 2020I : 280 Euros en moyenne selon finition.

Q-Acoustics-Q2020i

Voici la chouchoute des anglais et à juste raison. A 280 Euros en moyenne, voilà une paire de biblio bien équilibrée au son plutôt neutre avec une très légère tendance à privilégier le bas médium.

Un aigu bien piqué sans être envahissant, un incontournable de la « Bookshielf » musicale comme seul les anglais savent faire.

Le choix par excellence pour une chambre de 15 M² relié à une mini chaîne de compétition comme les Yamaha par exemple ou un amplificateur NAD C316Bee et un DAC USB Audiophonics Usabre.

Petite originalité, cette paire d’enceintes peut très bien convenir dans le cadre d’une utilisation d’un système home cinéma grâce à ses fixations murales en option pour 30 Euros : les Q2000 WB.

Si vous désirez encore plus d’ouverture et de musique dans un mini format, le modèle Concept 20 laqué blanc offre encore plus de qualités reposant en grande partie sur les 2020i. Mais c’est plus cher, soit 450 Euros en moyenne.

Dynaudio DM2.6 : 600 Euros en moyenne.

S’il y a une chose que maîtrise le légendaire constructeur danois, se sont bien les enceintes bibliothèques. Les incontournables Contour 1.4S, les monitor Dynaudio Craft que nous utilisons tous les jours, Les Audience 42 sont des enceintes à la réputation enviable.

Que dire des Dynaudio Confidence 3, bibliothèque de course parmi les plus convoitées en occasion. Les Dm2/6 sont les dignes héritières de cette longue lignée.

Les connaisseurs le savent. Il y a les tweeters Dynaudio à dôme en tissu 28 mm et les autres. Un son ciselé, riche en harmonique, d’une précision au laser et pourtant d’une douceur sans égal. Bienvenue dans le monde du monitor studio ou qualité est le maître mot.

La partie grave démontre là aussi le savoir faire du danois. Le HP de 14 cm est dans la pure tradition des membranes MSP du constructeur.

Un Grave qui encaisse dans un format lilliputien avec une tenue en puissance très supérieure à la moyenne. Avec 150 Watts admissible, une enceinte aussi polyvalente pour écouter du classique que le plus endiablé rock.

A coupler avec des amplis en regard de la qualité de fabrication exemplaire propre à Dynaudio. Ne pas hésiter à invertir dans un Naim d’occasion, un Roksan k2 ou un Atoll In 100Se.

Un son d’une précision millimétrique avec un timbre au cordeau qui ne supportera pas la médiocrité. Mais une fois bien mise en oeuvre, sensations garanties !

Jean Marie Reynaud la Folia : 895 Euros en moyenne.

jm raynaud la folia

Une Jean Marie Reynaud (JMR) c’est un peu comme la madeleine de Proust. On y revient toujours ! Pas la plus équilibrée, pas la plus tape à l’œil, pas la plus démonstrative. Pas la plus définie dans l’aigu. Seulement voilà….

Ecoutez la et vous n’en reviendrez pas. Pour les inconditionnels, les passionnés et tous ceux qui ne peuvent vivre sans musique plus d’une heure.

Excellent mariage avec un Rega Brio, un Atoll In30 ou encore mieux, un Heed. Si vous disposez d’un vieux Audiomat Prélude à tube et d’une paire de JMR la Folia, vous êtes le plus heureux des mélomanes.

Autre point très intéressant, la Folia peut très bien marcher selon les configurations contre un mur !

Une JMR pur jus conçue par Jean Claude Reynaud, fils prodigue qui vient de signer un vrai petit miracle en dessous de 1000 Euros. Rien à dire de plus.

Les enceintes colonnes :

marten-django-xl

Enfin vous venez d’acquérir le bien immobilier dont vous rêviez plus jeune. La magnifique pièce à vivre de 25 à 40 m² donne sur la cuisine américaine toute équipée avec le comptoir pour les soirées entre potes. Seulement voilà le dilemme. Le crédit immobilier court chaque mois et le prix final a dépassé le budget initial.

Mettre une paire de biblio sur pieds dans cette grande pièce confine au ridicule. Que dire des systèmes tri-phoniques qui font papa maman mais loin des desiderata Hifi et home cinéma que vous vous êtes fixé.

Heureusement CultureHD.com est là. Eh oui ! Il y a bien des enceintes colonnes trois voies qui fonctionnent pour moins de 1000 Euros la paire !

Elipson Prestige 4i : 890 Euros la paire en moyenne.

La première fois que j’ai écouté une Elipson 4i, j’ai cru que le prix était d’une seule enceinte et non de la paire.

Moins de 900 Euros c’est le prix que coûte une paire d’enceinte trois voies avec deux boomers de 21 cm. La qualité de fabrication est exemplaire, les hauts parleurs de qualité sont sans à priori de chez Wavecor ou Peerless India.

Le savoir faire d’Elipson est incomparable. La plus vieille marque d’enceintes française encore en activité depuis 1938 !

Fort de ce pedigree, Elipson a conçu une enceinte comme on faisait dans les années 80, une grosse colonne musicale avec quelques petits défauts mais tellement jouissive à l’écoute et un prix défiant l’entendement !

Amateur de Depeche mode, Toto, et de retour vers le futur, Elipson a pensé à vous !

93 DB, une bonne tenue en puissance, une extension dans le grave réelle avec un bass reflex devant. L’outil parfait pour écouter de la musique mais aussi intégrable dans un système home-cinéma pour un prix ridicule sans se prendre la tête.

Un aigu en retrait mais agréable, un médium rapide et pas trop coloré même si quelques projections existent,, un grave hallucinant pour le prix, avec une articulation et une lisibilité sans faille.

On se demande comment ils ont fait pour tirer les prix à ce point et obtenir un résultat aussi probant.

Condition obligatoire, un ampli costaud s’impose pour tenir les deux 21 cm en papier. On ira voir du côté des gros NAD C375 et Atoll In 200Se. Très bon mariage en home cinéma avec du Marantz haut de gamme.

Si vous possédez un bon vieux totor au son « west-coast » comme un Harman Kardon ou un Adcom, jetez donc une oreille sur cette paire d’enceintes.

L’audiophile exigeant cherchera peut être une enceinte donnant plus d’informations et d’ouverture mais pour une première colonne, les Prestige 4i sont incontournables pour se faire les dents sur un produit de bonne facture et pas cher.

Klipsch Heresy III : 1590 Euros la paire en moyenne.

klipsch-heresy 3

Vous êtes un amateur de jazz, de disques vinyles et vous aimez écouter la musique à niveau réel ? Frustré par les boîtes à chaussures dans les magasins ? Klipsch, l’ardent défenseur du haut rendement possède une vieille relique pour l’amateur averti.

Attention tout de même. Les Heresy sont des grandes dames à ne pas mettre entre toutes les mains. Une grande pièce avec une très bonne acoustique est un minimum acceptable.

Si vous possédez un amplificateur en classe A avec une signature chaude comme un Sugden A21, un Audiomat, un Jadis, un Hafler série P, un Kora Explorer 150, il se peut que les Klispch Heresy 3 vous apportent beaucoup de bonheur musical.

Les Heresy ont un défaut majeur, elles ne descendent pas énormément dans le grave. Mais ce grave est rapide, articulé et terriblement musical. De plus, coller l’enceinte contre le mur à même le sol est souvent bénéfique, les Heresy étant conçues dans ce sens.

Ce défaut pourrait bien être leurs qualités principales. Dotés d’un grave écourté (58Hz) mais rapide comme l’éclair et d’une musicalité exceptionnelle, dans le cadre d’une utilisation Home cinéma couplé à un ou plusieurs caissons de grave, vous n’irez plus jamais dans une salle de cinéma…

Et à ceux qui pensent qu’une paire de Klipsch c’est de la sono déguisée, qu’ils écoutent une paire de Heresy III. Le médium aigu est juste un des plus naturels que l’on puisse trouver !

Avec 98DB, le suivi mélodique écrase littéralement la majeure partie des enceintes à bas rendement. Les quelques défauts de cette paire d’enceintes légendaire s’effacent littéralement devant la musique dont elles sont capables.

Klipsch propose pour un prix encore acceptable cette capacité unique qu’offre le haut rendement. Cette fameuse prise directe avec la musique, ce sentiment palpable d’être en relation directe avec la prise de son de vos albums préférés.

Pour les connaisseurs éclairés …

Q Acoustics 2050i : 600 Euros la paire en moyenne.

Qacoustics propose sa meilleure paire d’enceinte avec les fameuses Compact 20. Les 2050 i sont de mignonnes colonnes sous 4 Ohms avec deux hauts parleurs de 16.5cm en papier, dopés de poudre de carbone avec un liant polymère.

Le tweeter de 25 mm fait le job mais peut s’avérer insistant si le choix de matériel est déséquilibré ou montant dans l’aigu. On privilégiera donc des amplis au son doux comme les NAD ou certains Nu Force.

La partie grave dégraissée mais ne manquant pas trop de poids, on pourra au besoin jouer avec le mur arrière à proximité pour obtenir un équilibre sans défaut majeur.

Le choix parfait à petit budget pour une paire de colonnes polyvalentes en home cinéma et en Hifi et faciles d’accès. Avec un NAD C326Bee ou un C356Bee, le tour est joué.

KEF Q900, la légende continue : 1600 Euros la paire en moyenne.

Nous avions été parmi les premiers à détecter les KEF Q900. Voici d’ailleurs le banc d’essai de l’époque : KEF Q 900, le test !

KEF en dessinant les Q900 a réussi un coup de maître. Faire une enceinte aussi exigeante en home cinéma qu’en Hifi. Véritable caméléon, les Q900 sont d’une précision millimétrique grâce à leurs hauts parleurs coaxiaux de 21 cm à suspension dure et ce fameux tweeter de 40 mm offrant matière, délié et un recul de la distorsion extrêmement bas dans cette catégorie de prix.

KEF-Q900

Armé d’un grave de 21 cm capable de prouesse appuyés de deux hauts parleurs passifs de même diamètre, vous obtenez l’enceinte la plus convoitée actuellement à 1600 Euros la paire.

L’unique défaut concerne la transparence, légèrement en retrait et une légère simplification des harmoniques par instant. Mais à ce prix c’est bien peu en regard des qualités immenses proposées.

On trouvera certainement des enceintes audiophiles 2 voies amenant plus d’informations. Mais aucune n’aura l’étendue, la précision, l’assise dans le grave et la polyvalence des K900.

Une paire d’enceintes dynamiques, précises comme un monitor de studio haut de gamme avec un grave de très haute qualité.

De plus, grâce à son fonctionnement dans la partie grave avec des hauts parleurs passifs, cette KEF est étonnamment facile à placer dans une pièce de 25 m².

Après 4 ans d’existence, toujours indétrônable !

Conclusions

Choisir une paire d’enceintes est souvent un casse-tête car il est rare de pouvoir les essayer chez soi. L’acoustique de son lieu de vie marque souvent la différence et il est impératif d’aller chez son revendeur avec ses propres disques ou sa clé USB pour garder ses repères et cerner ses envies. Il est heureux de voir une petite tendance au retour d’enceintes avec un peu plus d’efficacité et avant tout pensées pour retirer un plaisir autre que visuel.

De grands noms de l’acoustique du passé manquent cruellement à l’appel aujourd’hui. On regrette amèrement que des constructeurs comme 3A, Alpheratz, Audio Reference, aient disparu. Ces faiseurs de miracle proposaient des enceintes abordables et terriblement musicales au rapport qualité prix stupéfiant.

Heureusement, ça bouge un peu et revoir des colonnes à moins de 1000 Euros la paire comme les Elipson Prestige 4i est plutôt bon signe.

Encore un petit effort messieurs les constructeurs !

apertura-effect

Pour :

Contre :


A propos de l'auteur



15 Responses to Des enceintes de qualité à bon prix !

  1. humasetu says:

    Merci pour ce post très intéressant pour bien se lancer !

    De mon côté j’ai arrêté B&W 605 S2 puis B&W Cm9 les deux parfaites pour le Home Cinema pour des PMC 22 qui me font apprécier enfin la musique !!! (Dac Burson Audio Conductor et Ampli Leema Tucana II)

  2. Hoian says:

    Dans les biblios, une paire de Monitor Audio Bronze BX2 (320 euros) alimentée par un Cambridge Audio 651A (540 euros) et on a pour moins de 1000 euros, un système qui fait réellement de la musique.

  3. Guillaume says:

    Bonjour,

    Tout comme vous, j’aime beaucoup les JMR Folia : très musicales comme toutes les JMR.
    Comment situriez-vous les Kef LS50 que vous aviez testées, par rapport à ces JMR ?
    Connaissez-vous également les Magnat Edelstein, citées comme reference dans leur gamme de prix sur certains sites/blogs ?

    Musicalement

    Guillaume

    • Richard says:

      Bonjour,

      Les KEF LS50 sont très précises en construction de l’image sonore avec un bas médium très articulé en regard de la taille de l’enceinte et un aigu qui file très haut. Les JMR plus « chantantes » avec un médium plus avant et plus expressif, un aigu plus écourté peut être. Les KEF sont plus intellectuels et rigoureuses étant conçu comme un monitor de studio. Par contre il n’est pas dit que la JMR dans sa zone de prédilection ne soit pas plus transparente.

      Les JMR ont un « legato » un suivi mélodique hors pair… A vous de voir ce que vous préférez.. Une écoute plus rigoureuse et intellectualisée (les KEF) ou plus mélodique (les JMR) au détriment de la rigueur.

      J’ai écouté à la va vite les Edelstein. J’ai étais séduit par la grandeur du son en rapport de la taille des enceintes et une qualité de fabrication au dessus de la moyenne. Malheureusement tant qu’elles ne sont pas passer par notre auditorium je ne peux donner d’avis définitif.

  4. Guillaume says:

    J’ai des Zensor 3, et je confirme qu’elles sont incroyables. Et si l’on tient compte du prix, ca tient du miracle, même si Zensor est la seule gamme de Dali made in china.

    A noter que ce sont des enceintes CONCUES POUR fonctionner pres d’un mur (c’est marqué dans la doc et sur le site web). A noter aussi que leur conception se rapproche beaucoup des Dynaudio X16 : HP de 18cm, tweeter textile, et des dimensions quasi identiques à 1 ou 2 cm pret.

    Je ne suis pas complètement d’accord avec le début de votre article par contre : En partant du besoin, il faut dimensionner le couple ampli enceintes ( sensibilité + puissance ampli). Et ensuite, mettre tout le budget dans le couple enceintes-ampli. Parce que les lecteurs CD qui coutent le prix d’un ibook air, je trouve ça bête quand ca aurait permis d’acheter des enceintes d’une gamme supérieure…

  5. Guillaume says:

    Merci Richard pour votre réponse,

    Entre la Folia et la LS50, la Kef m’a semblé également plus difficile à associer, comme vous l’aviez d’ailleurs signalé dans le comparatif LS50 – R300.

    Même si la R300 a plus d’impact et est moins intransigeante, je lui trouve un manque d’aération et de vie par rapport aux 2 autres modèles.

    Si vous ne retenez pas les Kef LS50 et R300 dans votre très bon article, sans doute avez vous un penchant pour la JMR !

    D’ailleurs aviez-vous trouvé la petite JMR réellement polyvalente, ou est-elle bien plus à l’aise sur les musiques classiques/baroques comme on le lit souvent ?

    Concernant la Q acoustics 2050i, comme vous citez également les Concept 20, on peut ajouter la nouvelle colonne Concept 40 qui doit certainement mériter une écoute. (Je n’ai pas eu l’occasion de l’écouter)

    Musicalement,

    Guillaume

  6. Stephen says:

    Bonjour,

    Je vous sollicite car il devient très difficile de pouvoir écouter les enceintes citées ci-dessous.

    J’ai la possibilité d’avoir un très bon prix aujourd’hui seulement pour une paire de Q900.

    Je la met en balance avec une paire d’Elipson 4i, au x caractéristiques sensiblement identiques mais deux fois moins chères.

    En terme de qualité sonore, quel serait votre avis objectif si vous vous en souvenez encore entre ces deux paires?

    Merci pour votre aide, musicalement.

    Stéphen

    • Richard says:

      bonjour, Stephen.

      Quel est votre système Hifi actuel ?

      • Stephen says:

        Bonjour Richard,

        Je possédais une paire d’enceintes actives amplifiées (je travaille dans le monde pro) associées à un caisson.

        Seulement, une écoute des RF7 MKII a tout chamboulé: cette fusion des registres et cette dynamique est à des lieux ce que je peux obtenir… Faute à un caisson que je sais maintenant perfectible et peut-être à des biblios à taille (trop) réduite.

        Mon raisonnement a été de tout remplacer par des colonnes plus intégrables que des RF7 tout en restant cohérentes.

        Je me rends compte que la forte contrainte de ma pièce serait un frein à l’intégration de colonnes: env. 20m², plus large que longue, 2.5m de distance d’écoute.

        Merci pour vos conseils.

        Musicalement.

    • Guillaume says:

      Bonjour,

      Je me pose la même question, pour la configuration suivante:

      Mon utilisation est polyvalente, principalement HiFi, en écoute de hard rock/jazz/electro (support CD et vinyle) mais également home-cinéma. Je m’oriente actuellement vers un ampli Marantz 7009 comme conseillé ici-même.

      Concernant les enceintes, j’hésite entre un pack KEF Q900+Q300+Q600C et un pack Elipson 4i+2i+C2i. La différente de prix entre les deux (1500 euro) est-elle justifiée ? Quel pack se mariera-t-il le mieux avec le Marantz ? Pensez-vous à des associations plus judicieuses ?

      Merci pour vos conseils.

      • Richard says:

        Bonjour,

        le pack Elipson sera plus compatible avec le Marantz. Les KEF Q900 jouent dans une autre court et demanderont une amplification musclée. Attention tout de méme prévoir dans l’avenir un bloc de puissance pour les Elipson 4I. Ce sont des gourmandes avec leurs HP de grave…

  7. Franz says:

    Merci pour cette synthèse bien utile tant les prix s’envolent.

    Je dois changer d’enceintes pour cause d’heureux déménagement. Le problème, si j’ose dire, c’est que je passe d’une pièce de 25m2 à un peu plus de 50m2.
    Système : Pioneer BDLX88 pour CD, BD pure audio et BD cinéma (et surtout concerts) ; Ampli LX78 (pourrait être changé pour un Yamaha 2040). Et la grosse question : quoi mettre en colonnes principales, notamment pour l’écoute stéréo HD ? Type d’écoute : Du jazz à Linkin Park et Toto en passant par Pinkett Floyd, Genesis et Muse. J’aime distinguer très clairement les instruments et détails. Je suis plutôt amateur des hautes fréquences et médium claires : caisse claire, symbales, large spectre guitares, piano…
    Les basses doivent être dynamiques et profondes, mais faire trembler les murs n’est pas mon truc.
    Quelques conseils possibles pour du 50 / 60m2, écoute entre 3m50 et 5m50, et un compromis prix restant raisonnable ?

    • Richard says:

      Bonjour,
      je ne changerais pas le LX78 pour le 2040. Peu d’évolution entre les deux appareils finalement… Le choix le plus judicieux me semble Klipsch RP 280 F série Reference premier… Pour Linkin Park et toto, rien ne vaut du haut rendement surtout dans une grande pièce. De plus les pavillons seront les seuls capables techniquement pour une écoute à 5 mètre.

  8. Gregory Koenig says:

    Bonjour Richard,

    J’aimerai connaitre votre avis sur l’assemblage suivant:

    Marantz 7009 + B&W cm9 + cm5 + cmc2.

    Je possède décas les hauts parleurs. C’est Cobra Son qui m’a conseiller cette amplification. D’après ce que j’ai pu lire et comprendre sur les différents forum, les cm9 demandent beaucoup de jus et donc une amplification puissante.

    Pensez vous que le Marantz 7009 est a la hauteur?

    Merci d’avance,

    Gregory

    • Richard says:

      Bonjour, le Marantz Sr 7009 est un très bon ampli mais sera un peu court sur des CM9. Si la pièce est petite (moins de 20M²) cela est jouable avec des câbles hauts parleurs de 4 mm² de bonnes sections. Mais prévoyez plutôt un ampli de puissance à rajouter par la suite. Il faut du lourd pour une paire de CM9. Nous avons eu une paire de B&W CM9 pendant 3 ans, on connait bien. Prévoyez au moins 2×120 W bien costaud. J’irais voir du coté Atoll AM100 ou mieux AM200, le Parasound Halo 23 ou encore le Rotel RB1582Mk2.

      Il existe aussi une solution moins cher, les Yamaha P5000/P2500 réputés sur les forums dans une utilisation home cinéma. Je précise que je ne connais pas le son de ces amplificateurs Yamaha et qu’il faudra des adaptateurs XLR/RCA. A écouter donc avant achat.

      En espérant avoir apporter un début de réponse.

      Richard HD.

Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑