Bluesound Vault2-lnumérisations CD audio

Publié le 25 novembre 2015 à 20 h 09 min | par Richard

18

Bluesound Vault 2, le test

Voici un test du Bluesound Vault 2. Le premier ripper de CD automatique Vault 1 fut un bel essai auquel il manquait quelques options pour totalement convaincre. Plus qu’une mise à jour, il s’agit d’une refonte totale de l’appareil avec un nouveau look très plaisant ainsi qu’une nouvelle électronique. La connectique a évolué avec une plus grande stabilité logicielle.

Il semble donc que NAD a remonté l’information au centre technique pour corriger le tir. Nous voici fin 2015 à tester l’un des rares Streamer audio de qualité avec la numérisation de CD audio automatique. Bluesound s’intéresse un peu plus aux audiophiles pour notre plus grand bonheur. Pour information, voici le lien du premier test Bluesound Vault en décembre 2014.

Pour résumer, Bluesound est toujours la seule marque à l’heure actuelle proposant pour un tarif de 1299 Euros :

  • La numérisation de vos CD en « bit perfect ».
  • Avec recherche automatique des pochettes sur le net.
  • Une véritable compatibilité Bluetooth APTX sans fil.
  • Le seul système sans fil domotique « multiroom » réellement haute définition.

Tout est question d’apparence.

Avouons le immédiatement. Le changement esthétique du Vault en faveur du Bluesound Vault 2 est une réussite. Le design moderne de la première version ne manquait pas d’audace mais cette relecture est mieux pensée que son prédécesseur. De format rectangulaire et plus intégrable avec une version noire ou blanche au choix, on se retrouve avec des proportions harmonieuses plus agréables.

Nombre de défauts sont corrigés avec notamment l’arrivée de touches de contrôles dépourvues sur l’ancienne génération et l’arrivée de prises numériques coaxiales en plus de l’optique Toslink.

bluesound VAULT2

Le Bluesound Vault 2 avec un nouveau design des plus réussis.

Le nouveau système de touches sensitives au-dessus de l’appareil est un élément de confort appréciable si on a laissé traîner la tablette sur le sofa. Les plus grandes nouveautés se cachent surtout au niveau de la connectique, de la souplesse de fonctionnement. Le plus grand gagnant est l’électronique apparemment totalement remaniée.

bluessound vault

Le Bluesound Vault première génération au design futuriste mais pas franchement ergonomique.

L’appareil est bien-sûr complètement pilotable par Ipad et Iphone, tablettes et smartphones Android. Le premier but du Vault 2 est d’être la centrale audio sans fil au cœur d’un système multiroom performant. Pour information, Bluesound est toujours le seul système sans fil restituant la haute définition en 24 bits contrairement à la majeure partie de ses concurrents comme Sonos par exemple.

Yamaha avec son système Musicast sera bientôt un concurrent potentiel que l’on attend avec impatience.

Faire partie du Cortex 9 ou pas…

bluesound VAULT2 connectiques

Techniquement, le Vault 2 a pris le pas sur son prédécesseur. Nous disons bienvenue à la sortie numérique coaxiale 24 bits 96Khz déficiente sur la première génération. Les grands changements concerneraient aussi le processeur interne maintenant d’origine ARM Cortex A9 choyé notamment par les marques audiophiles comme Auralic. Il semblerait donc que Bluesound est corrigé ses petites erreurs passées et propose maintenant un appareil capable de « ripper » ses CD avec une grande efficacité et une meilleure qualité de restitution.

ARM CORTEX A9-processor-600

Domotique, DLNA, USB font un tour …

Petite révolution, le Vault 2 est compatible système domotique professionnel Control 4 avec une entrée de pilotage infrarouge et une sortie Trigger. Ainsi le Vault 2 est totalement insérable dans une installation domotique haut de gamme.

Nous n’avons toujours pas de sorties numériques USB (et on s’en fout c’est moins bon) mais l’on dispose toujours de deux USB pour brancher ses propres disques durs. La question fatidique est inévitable. Le Vault 2 n’est toujours pas compatible DLNA UPNP. Le QAT RS3 reste le maître en la matière car compatible DLNA… Mais c’est plus cher !

Qobuz fonctionne à merveille ainsi que Tidal bien que sur ce dernier, quelques rares surprises au niveau gestions pochettes nous ont un poil agacé. La qualité de fabrication est en net progrès et propose un produit bien plus intégrable pour une chaîne haute fidélité.

Il faut donc voir le Vault 2 comme un appareil surdoué pour numériser ses CD avec une gestion de pochettes efficace qui va de pair avec un NAS informatique .

NTFS mon amour.

Sur notre NAS Synology tout a fonctionné du premier coup. J’ai presque versé une petite larme devant l’efficacité réelle… Cela fait du bien quand ça marche et que l’on gagne du temps… Pour le branchement de clés USB ou de disques durs, Bluesound assure la compatibilité avec le format FAT32 et le NTFS. Le formatage Linux EXT4 fonctionne au petit bonheur la chance.

Je vous conseille de ne pas utiliser ce dernier format. La F.A.Q de Bluesound étant relativement explicite sur le sujet ici : https://support.bluesound.com/hc/en-us/articles/201158077-How-USB-Storage-Differs-From-A-Local-Library

Apple et tablette de chocolat.

Toute la gamme de seconde génération Bluesound est compatible avec les plus grands services de Streaming et de téléchargements audio de la planète. La puissance financière du groupe canadien Lenbrook NAD n’est sans doute pas étrangère à cela. C’est plutôt rassurant. Qobuz fonctionne à merveille sur le sol français, Tidal aussi avec un peu plus de réserve sur la gestion des titres.

MusicService-HDAudio1

Voici une sélection de photos démontrant la subtile mise à jour des menus mais bien réelle. Le résultat est sans appel grâce au double processeur ARM Cortex A9. C’est plus fluide, plus rapide et surtout moins de bugs intempestifs par rapport à 2014.

Il se pourrait bien que Bluesound ait finalement réussi le mouton à 5 pattes permettant de numériser ses CD et de disposer d’un Streamer audiophile sans passer par son ordinateur. Ceci est une révolution ?

Bluesound Vault 2, une relecture prometteuse.

Procédures de test du Bluesound Vault 2

YBA-Heritage-A100

Le Vault 2 a bénéficié du test de nos 4 amplificateurs à 1500 Euros récemment posté en Octobre 2015. Nous avons pu avec un large panel de produits comprendre la personnalité de ce Streamer qui enfin a compris le monde audiophile.

Nous avons aussi fait une petite comparaison avec le Moon 180D et le QAT RS3 qui lui est compatible DLNA… Le résultat auditif est en nette progression sur la sortie numérique du Vault 2.

Audiomat-maestro-bluesound-vault-2

Nous avons donc là un parfait concurrent au Moon 180D. Le QAT RS3 est nettement supérieur en sortie analogique mais pas en sortie numérique. La tendance serait même inverse… Comme quoi, tout est possible en Hifi.

Test avec sorties analogiques

Bluesound-vault-2-SMSL-M8-P1

Que ce soit sur du rock ou sur le plus subtil titre de musique classique, l’évidence saute aux oreilles. Le Vault 2 est en très net progrès sonore par rapport à l’ancienne mouture Vault 1. La dynamique est celle qui a grandement bénéficié à cette refonte totale.

Sans être d’une limpidité de mer d’huile, le résultat est bien plus plaisant avec plus de propreté sur le signal, à défaut d’une construction de scène sonore probante. La partie médium aigu a elle aussi bénéficié de cette mise à jour.

Plus filé, plus élancé sans atteindre les standards audiophiles, le résultat est bien plus acceptable que dans l’ancienne version. Une sortie analogique donc bien plus probante avec une bonne capacité dynamique, un timbre qui verse plutôt dans la rondeur typiquement NAD.

Je souligne au passage l’excellente qualité sonore en Bluetooth APTX provenant de mon smartphone.

NAD a bien compris le message. Même si quelques défauts persistent à l’écoute, le résultat honorable en fera un atout de qualité pour le mélomane cherchant une solution sans fil et sans prise de tête.

L’audiophile et le coupeur de décibels en tranches fines que je suis a une alternative plus pertinente. La sortie numérique coaxiale réserve une bien belle surprise…

Ecoute du Vault 2 sur la sortie numérique coaxiale.

Bluesound-SMSL-m8-plus-P1

Que ce soit sur notre convertisseur Audiomat Maestro, notre DAC SMSL M8 avec alimentation P1, le Vault 2 se montre sous un nouveau jour.

Le petit Streamer sympathique se transforme intégralement. Je ne sais pas si le processeur ARM Cortex et l’échantillonnage performant y sont pour quelque chose mais c’est probant.

Sur la sortie coaxiale armée d’un DAC nous venons de pousser littéralement les murs de la pièce avec un timbre de toute beauté venu de nulle part. Un côté monitoring dans la facture sonore est des plus agréables.

Moon Audio 180D streamer haute qualité aes ebu et cinch en sortie

Nous voilà sur les terres du Moon 180D que nous avons testé, au redoutable rapport qualité prix. La transparence un peu moins vive que la marque audiophile mais pas si loin et proposant d’autres esthétiques sonores toutes aussi efficaces.

Le Moon 180D possède une sortie AES/XLR qui pourrait faire la différence selon les systèmes de branchements compatibles. Mais le Vault 2 se défend et difficile de dire qui sera le vainqueur.

Le Moon 180D Mind propose une résolution de haute volée pour un prix ridicule. Le Bluesound propose un son vivant d’un redoutable équilibre en terme de timbre.

C’est charpenté, voire charnel sans être lourd, une légère matité très agréable mais avec une foule d’informations bien ordonnées bénéficiant à la musique.

Pour les connaisseurs, on dirait le son d’une bande magnétique 1/4 de pouce d’origine Ampex.

On sent que l’on a une électronique très performante en mode numérique venant jouer le trouble fête dans l’univers audiophile.

Voici une excellente surprise pour les possesseurs de DAC haut de gamme…

Conclusions

Bluesound propose à 1290 Euros une véritable bombe. Si l’on prend en compte la numérisation des CD très performante, la qualité analogique acceptable en net progrès et la sortie numérique de haute volée, on a un outil redoutable. Sans oublier bien-sûr, les capacités multiroom haute définition, le Bluetooth APTX et l’intégration d’un disque dur de 2T.

La partie logiciel a encore quelques manques de souplesse mais reste très agréable si l’on compare les autres interfaces des appareils dédiés du monde audiophile. Le généraliste Sonos possède encore une longueur d’avance. Celle-ci s’effrite quelque peu, de mise à jour en mise à jour…

bluesound_node2 vs Vault 2

Bluesound Node 2, le petit frère du Vault 2.

Bluesound propose le Node 2 à 549 Euros qui partage 95% de l’électronique du Vault 2 sans la partie mécanique Teac de numérisation CD et sans le disque dur de 2T. Branché en coaxiale numérique avec un DAC de qualité à 450 Euros en moyenne, vous avez une solution Streamer numérique redoutable d’efficacité autour de 1000 Euros avec des capacités multiroom.

Sachez que la maison mère NAD va bientôt proposer sous sa propre marque, des appareils compatibles réseau Bluesound avec des orientations plus audiophiles encore… Le meilleur des mondes n’est pas loin !

Culture HD Approved !

http://www.bluesound.com/en-eu/

La distribution française :

http://www.francemarketing.fr/

Bluesound Vault 2, le test Richard

Bluesound Vault 2

Qualité de fabrication perçue
Définition
Dynamique
Cohérence/ beauté des timbres
Précision
Facilité d'utilisation

Conclusion: Un appareil bien pensé avec une sortie analogique correcte qui possède une sortie numérique coaxiale de haute qualité. A relier avec un DAC musical pour en tirer toute la quintessence. le Vault 2 s’avère redoutable dans cette configuration et dépasse la note attribuée.

3.4


Pour :

  • Qualité analogique en net progrès.
  • Sortie numérique coaxiale redoutable.
  • look et construction de qualité.
  • Partie logiciel légèrement revue et corrigée.
  • qualité audio sur Qobuz et Tidal.
  • Numérisations des CD audio très facile.
  • Intègre un disque dur de 2T.

Contre :

  • Un poil plus cher que l’ancienne génération.
  • Mode d’emploi peu explicite mais en français.
  • On aimerait un peu plus de finition sonore en analogique.


A propos de l'auteur



18 Responses to Bluesound Vault 2, le test

  1. Thierry says:

    Très intéressant.
    Ce genre de produit apparait comme une forme de « réponse » de votre coup de gueule de début d’années, invitant les fabricants à enfin proposer une alternative plus audiophile à Sonos.
    Une des grandes questions étant de savoir ce que vaut ce produit ou plutôt son petit frère le Node 2 (en l’utilisant avec un dac externe) versus l’Auralic Aries, qui semble recueillir des premiers avis très positifs.
    Merci à vous en tout cas pour ce test !

  2. Thibs25 says:

    Bonjour,

    Merci pour tous ces articles. Que pensez vous de l’olive one ?

    Salutations

    • Richard says:

      Bonjour, je ne connais que la partie amplification du Olive One. Difficile de vous répondre. Le concept est plutôt pertinent.

  3. Laurent says:

    Bonsoir,

    j’ai acheté ce produit, et j’ai également eu exactement les mêmes sensations. Il faut 2 jours de rodage sous peine d’être déçu. Je l’ai essayé seul. Trop juste à mes oreilles en tenue du grave, précision, fluidité.. mais sur une petite chaine ça passe. Avec le DAC, une belle matière et présence, une belle proximité. Personnellement j’aimerais un peu plus de précision et de finesse, d’air entre les instruments mais à ce prix c’est vraiment redoutable en drive. Un son très « aguicheur »

    • Richard says:

      Bonjour.
      Nous avons strictement les mêmes constats. Avec un DAC externe les choses changent diamétralement, vous avez essayé un DAC mais lequel ? Mes lecteurs je pense seraient ravis de partager cette information.
      Bonne journée.

      • Laurent says:

        Bonsoir,

        Un DAC Audiomat Tempo 2.7. C’est là qu’on ne regrette pas l’achat d’un bon DAC quand on passe du lecteur seul en analogique au lecteur connecté au DAC en coax. En comparaison avec le DAC connecté sur mon lecteur CD creek evo 2, le lecteur CD apporte un chouilla plus de précision et de détourage, mais moins de matière qu’avec le lecteur Bluesound node, de présence et de grave (sans être baveux pour autant). Les timbres sont un peu différents. Un peu plus de matité et d’épaisseur sur le bluesoundnode, les voix sont un peu plus en avant, et finalement on arrive à un équilibre qui est pas déplaisant du tout.

  4. Laurent says:

    Au final il me manque un tout petit peu plus de contrôle dans le grave et il y a un léger manque dans le médium aigu, notamment sur le piano, mais c’est pas mal. J’aurais tendance à préférer légèrement mon lecteur Cd quand même. Je pense, sans avoir écouté, que les drive CD haut de gamme type van medevoort iront quand même plus loin Après c’est aussi une question d’habitude et de goût

    • Richard says:

      En fait ce n’est pas une question de technologie mais de qualité de fabrication. La lecture ‘bit perfect’ d’un Streamer est théoriquement supérieure à un lecteur CD. Le problème est que les Streamers sont conçus comme des solutions informatiques et non par des électroniciens cherchant à optimiser la qualité de reproduction audio. Un Drive Van Medevoort, lui est conçu dans ce sens. Il existe malheureusement peu de Streamers conçu dans ce sens. Mais quand ils existent, le son est redoutable et bien au delà d’un Drive CD. Pour l’instant ce qui manque ce sont des Streamers avec une belle qualité d’électronique et abordable.

  5. Jean-Luc says:

    Bonsoir,
    Connectées à un dac externe ad hoc, les sorties optique ou coaxiale sont-elles compatibles avec du 24 bit/192 kHz ?
    Merci.

    • Richard says:

      Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt. Normalement la sortie coaxiale du Vault 2 est 24 bits 192Khz. Je vérifierai chez un ami qui le possède et qui me la prêter pour ce test. J’ai d’ailleurs lu pendant mes tests des fichiers 24 bits sans encombre. Donc je vérifiais quand même pour voir s’il n’y a pas de « downscale »…

  6. MANU says:

    bonjour,

    si on se limite a la sortie numérique, ce qui m intéresse, il y a t il une différence entre le node et le node 2.
    peut être qu un sonos connect ultimo de chez magna hifi reste une alternative qualitative aussi…..
    petit hs, richard petit test prochainement du dernier steamer (a base de volumio) de chez audiophonics ;) ?? je dis ça je ne dis rien :) !
    perso je dois avouer être un peu perdu dans ma recherche de streamer/lecteur reseau polyvalent au rqp redoutable.

  7. manu says:

    je trouve que c est une gagure de trouver un steamer qui face lecteur reseau et streamer (multi fournisseur) avec un rqp, une autre remarque, comment peut on sortir une electronique a 700 euros par exemple ou il n y a que spotify ou juste tidal…… vous imaginez un tuner avec juste rmc ou une bouse comme nrj, personnellement j hallucine……
    le bluesound est un objet bien pensé, sortie analoigique, drive, polyvalent…..il sera sur ma liste
    je viens de lire le test du moon, il me plait mais je ne vois pas de site streaming en natif ??
    nous avons donc dans ma liste le petit lecteur de chez etalon, l aries mini, le bluesound.
    Concernant le lecteur réseau audiophnic je ne sais pas trop quoi en penser ??
    Merci, felicitation pour le cr et le site!

    • Richard says:

      Bonjour, j’avoue qu’il est difficile de trouver le meilleur des mondes en terme de confort d’utilisation et de rendu sonore. Ça progresse mais le monde audiophile a encore quelque progrès à faire. Le bluesound me séduit personnellement car il me semble le meilleur équilibre performance et qualité d’écoute. Je ne connais malheureusement pas l’Etalon et le Aries qui ont l’air très séduisants…

      A bientôt.

  8. François says:

    Bonsoir, ferez vous le test du QAT RS3 dont vous parlez sur le test du vault ?
    Merci par avance pour votre réponse.

    • Richard says:

      Bonjour François.
      Oui c’est prévu ! je récupère la bête pendant une semaine… Donc d’ici début janvier il y aura un test !

  9. Guillaume says:

    Bonjour,
    Si on cherche le produit ideal : streamer audiophile (sans nécessité de lui adjoindre encore un DAC) avec une bonne ergonomie, à moins de 1000€ et avec une bonne sortie casque tant qu’a faire, je comprends qu’il faut encore patienter…!

    À bientôt

    • Richard says:

      Le produit idéal est difficile à trouver par définition. On trouvera toujours un défaut ici et là. Le problème pour les streamers est de dénicher le meilleur son avec la meilleure interface informatique.

      Pour le moment les exemples sont rares. Le QAT RS3 par exemple que je teste en ce moment me plait beaucoup au niveau de son interface et le son est dans la bonne moyenne.

  10. François says:

    Bonjour Richard, merci pour votre réponse et meilleurs vœux.

Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑