adl x1 dac nomade compatible apple

Publié le 13 janvier 2014 à 19 h 29 min | par Richard

ADL X1 test d’un mini dac, maxi son.

Recevoir un nouveau type de DAC est toujours une aventure intéressante. Le ADL X1 est le fer de lance de la génération nomade. Ce petit bout de métal et de caoutchouc soigneusement assemblé va révolutionner la sortie audio de votre Ipad ou de votre Iphone.

Équipé du fameux chips de conversion Ess ES9023 et d’une batterie, voilà l’outil absolu pour de longues playlists dans les transports en commun avec des casques intras ou traditionnels.

Mais le ADL X1 cache bien son jeu. Ce n’est pas qu’un jouet high tech pour Iphone. Avec autant de qualités électroniques, il était tentant de le brancher en USB sur les chaînes Hi-Fi de la rédaction. Et là, la surprise est totale. Test d’un surdoué.

Aspect extérieur et connectique

Le ADL X1 est furieusement bien fabriqué. Doté d’une belle robe noire d’aluminium, il en jette avec le logo X1 et un côté « Albator » dark scifi très séduisant. Le X1 est bien pensé avec son volume sur le côté et les diverses entrées et sorties répondant à pas mal de besoins. Le caoutchouc tapissé d’un côté n’est pas là que pour la forme. Il fera une interface parfaite avec votre Iphone sans rayure, jouant le rôle d’amortissant.

IDEVICE-adlx1-point-2

Ce DAC nomade dispose de deux sorties analogiques : une pour attaquer un casque traditionnel, l’autre pour les casques compatibles Iphone à 4 pins (avec télécommande et micros) et 3pins. On crie au génie. Mais les bonnes idées ne s’arrêtent pas là. Le ADL X1 dispose d’une entrée Idevice pour Iphone/Ipad avec le câble de pont plaqué or fourni et conçu par Furutech, spécialiste du genre. En enclenchant le bouton Idevice/USB DAC, on passe du mode nomade à sédentaire.

adl-x14-connector

A vous les playlists en numérique en 16bits 48khz maximum avec une qualité de son époustouflante. Mais si le coeur vous en dit, le X1 cache bien son jeu. Une entrée sur mini USB de type B ravira les audiophiles. Doté des derniers raffinements asynchrone et de drivers ASIO, le petit X1 se transforme en DAC de guerre et se branchera sur votre chaîne Hi-fi via votre ordinateur portable ou non, qu’il soit MAC ou Windows.

D’autant plus qu’il peut aussi servir d’interface USB avec sa sortie numérique optique adaptable Toslink/Sony 24bits 96khz. Le tout s’il vous plait grimpant en 24 bits 192 khz sur les sorties analogiques. De quoi atteindre les sommets de la haute définition. Car oui le X1 n’est pas qu’un joujou sympa pour une écoute en solo dans le métro. Il est un DAC à part entière, redoutable…

adl-x1-package

Description technique.

Le moins que l’on puisse dire c’est que les fées technologiques se sont penchées sur le bébé X1. Puce d’entrée USB Xmos dernière génération 24bits 192khz faible jitter, piste en cuivre non oxydable plaqué or sur tout le circuit à quatre couches, régulation de course et le fameux chips de conversion Ess Es9023 aux commandes.

L’amplification casque est attribuée au chips de chez Maxim, l’ampli op cms MAX9724C, excellent choix en nomade. Le tout, sur batterie dont on sait les qualités intrinsèques pour un courant débarrassé de tout parasite et bruit néfaste, bénéfique hormis l’utilisation nomade.

Caractéristiques :

  • Potentiomètre de volume avec interrupteur Marche/ Arrêt intégré.
  • Entrée minijack 3,5 mm plaquée or : entrée analogique ligne (commutée).
  • Sortie minijack 3,5 mm plaquée or 1 : casque ou ligne.
  • Sortie minijack 3,5 mm plaquée or 2 : casque ou sortie optique 3,5 mm en SPDIF jsuqu’a 24/192 Khz.
  • Circuit imprimé sur 4 couches avec pistes en cuivre plaquées or, Port USB de type A : pour périphériques iDevices (iPod/iPhone/iPad) 16 bits/48 khz.
  • Port USB de type mini-B plaqué or : pour PC 24/192 – se recharge via le port USB du PC ou via un adaptateur AC/DC non fournie.
  • Niveaux maximums de sortie casque (1 % DHT 1 kHz) :40 mW (12 ohms), 65 mW (16 ohms), 100 mW (32 ohms), 107 mW (56 ohms), 36 mW (300 ohms), 19 mW (600 ohms).
  • Alimentation 1 : DC 5 V 500 mA ~ 2000 mA.
  • Alimentation 2 : CC 3,7 V 2600 mAh Li-ion rechargeable.
  • Dimensions : 68 x 16,5 x 118 mm.
  • Poids : 147 g.

Le ADL x1 existe en plusieurs coloris plutôt sympas. Autre point positif le ADL X1 est livré avec tous les câbles nécessaires à une mise en marche instantanée. On n’en attendait pas moins de Furutech, concepteur de câbles haut de gamme. Un élastique est fourni pour coller son Iphone ou Ipod avec le ADL X1. Judicieux.

adl-x1-elastique

X1 couleurs

 

Comme on peut le voir sous Win7, le ADl X1 marche parfaitement sous Foobar et en ASIO. Il en est de même sous LINUX et sans aucun driver avec l’excellent OS DAPHILE. En fait les drivers sont ceux d’origine Xmos avec sélection de la clock interne du ADL X1. Nous sommes bien en asynchrone.

adl-asio

Conditions d'écoute du ADL X1.

Ecoute nomade.

ADL-H118-AKG-K701

Contrairement à nos habitudes, DAC nomade oblige. Nous nous sommes procurés un Iphone 4S pour bien cerner la capacité du ADL X1 en utilisation polyvalente. Une seconde écoute s’est faite sur un système hi-fi, les spécifications de l’appareil étant alléchantes, il aurait été dommage de ne pas procéder à ce type de test.

adl-x1-logo-red

Donc, voici une écoute sur un Iphone et ce qu’il en découle. Nous n’avons pas hésité une seconde à brancher notre casque AKG K701 comme point de référence pour bien cerner les limites de la sortie casque dans ses derniers retranchements. L’élastique arborée du logo rouge ADL est fournie dans le package.

Pour avoir branché les écouteurs compatibles Apple 4 points, nous confirmons que le micro marche bel et bien comme s’il était branché en direct sur l’Iphone. Une autre écoute nomade s’est faite avec le casque ADL H118. Un casque pliable , remplissant parfaitement son rôle nomade, qui fera l’objet d’un banc d’essai complet.

Tous les morceaux de musique testés ont été convertis au format ALAC 16bits 44khz, non destructif.

Bjork album Homogenic 1997 ALAC 16 bits 44.1khz.

Bjork Homogenic album

Ce qui est toujours intéressant avec Bjork, c’est l’énergie déployée dans les albums de l’artiste islandaise, au caractère aussi bien trempé que ses compositions. L’énorme dynamique du grave bodybuildé, des boîtes à rythme surlignées de violons, passe sereinement avec le ADL X1.

L’apport d’un amplificateur DAC externe à l’Iphone révolutionne la musique entre ses oreilles. On reconnaît tout de suite la signature des DAC ESS à technologie SABRE.

Ce recul de la distorsion apporte une lisibilité accrue sur Hunter et Homogenic, des morceaux éprouvants pour n’importe quel transducteur, qu’il soit un casque ou une paire d’enceintes.

On redécouvre totalement le son de Bjork avec cette complexité et myriade de détails qui fusent dans les oreilles.

Le japonais ADL a conçu une vraie bombe. Apporter la HIFI haut de gamme dans un boitier de 147 gr. L’ADL ne fournit pas un petit son sympatique un peu mieux qu’un Smartphone haut de gamme. Il va au-delà.

Brendan Perry album ARK 2011

Brendan Perry Ark

Dans la lignée de Bjork quoi de mieux qu’écouter la cold wave de Brendan Perry avec l’excellent morceau Utopia. Le ADL X1 confirme la facilité qu’il a de transmettre la musique. L’effet spatial du chanteur de Dead can Dance passe à merveille pour peu que vos intras-auriculaires ou votre casque soit de qualité.

Le casque ADL H118 s’avère un bon compagnon particulièrement à l’aise sur des genres musicaux modernes.

Ce qui est particulièrement séduisant c’est le sentiment de recul de distorsion dans le médium aigu avec un sens inné du rythme. Les nappes de synthé font ici merveilles, planantes et spatiales.

Les percussions arabes et africaines, signatures du compositeur, se décortiquent avec aisance dans un rythme bien lisible sans perte d’information frustrante à l’écoute.

JS BACH concertos brandebourgois 1 à 6 ALAC 16bits 44.1khz. Ensemble violons le jardin harmonieux.

JS BACH concertos Branbourgois

Peut-on écouter de la musique classique avec un ensemble portable en transport urbain ? La réponse est oui si vous possédez des intra ou un casque fermé. La délicatesse intellectuelle d’une telle musique demande une immersion plus intimiste. Le ADL X1 est un des rares appareils nomades à rendre justice à JS Bach dans le RER ou le métro.

Les timbres sont suffisamment éloquents pour être agréables et la lisibilité d’information est très supérieure à ce que l’on a l’habitude d’entendre dans le domaine du nomade.

Le casque ADL H118 fait parfaitement l’affaire, rendant une bonne dimension de l’Orchestre. On aimerait peut être un côté moins descendant pour plus d’informations dans le médium aigu mais c’est élégamment fait. Cela permet justement d’écouter de longues heures dans une rame de métro sans fatigue auditive sur le long terme.

De ce point de vue, l’ensemble ADL X1/ADL 118 joue parfaitement son rôle. Mais c’est un casque qui privilégie la musique contemporaine. Le AKG K701 va bien plus loin, mais c’est un casque ouvert à utilisation sédentaire.

Rien ne vous empêche de posséder l’un pour l’utilisation nomade et l’autre pour une écoute sédentaire chez soi pendant de longues nuits blanches musicales, branché sur votre ordinateur.

Ecoute en mode sédentaire

adpatateur mini jack stéréo

Intrigué par les performances de ce DAC nomade sur l’Iphone et connaissant bien les qualités des puces ESS SABRE, la tentation d’écouter ce petit bijou technologique sur une chaîne Hi-Fi fut grande. Un simple adaptateur jack 3.5mm vers deux cinch RCA et nous nous trouvons avec un DAC sédentaire.

Voilà donc un essai peu commun sur un DAC qui au départ pour une utilisation nomade s’avère redoutablement efficace pour une écoute en salon. Petit compte-rendu.

Matériel utilisé pendant ce test :

  • Portable Asus X7m avec Win 7 X64 et 8go en mode batterie.
  • Logiciel Foobar sous Windows, audio player Daphile sous Linux en mode clé USB.
  • DAC Xsabre Matrix. Atoll DAC 100 SE. Audiophonics U-sabre.
  • Amplificateur Atoll in 100 se, Sugden A21 se.
  • Enceinte Dynaudio Craft.
  • Câble USB : Supra USB, Kimber USB silver et USB générique, adaptateur mini USB Type A vers USB type B.
  • Adaptateur 3.5mm/RCA stéréo. Cable Audiophonics silver, Kimber PBJ, Taralabs omniprism. Taralabs 500, Supra S350.

Buena Vista social club, PCM 16bits 44.1KHZ wav

buena vista social club

L’ADL X1 ne peut renier ses origines. Le son des puces ESS 9023 est tout de suite identifiable. Là où on aurait pu s’attendre à un son étriqué et petit, on a droit à une scène sonore particulièrement bien en place entre les enceintes avec une focalisation au laser.

Pour arriver à ce résultat, il faudra judicieusement positionner le bouton de volume à niveau respectable au risque de se retrouver avec une dynamique en deçà des performances de ce DAC nomade.

Le morceau « Murmulo » passe comme une lettre à la poste avec une profondeur que l’on n’attend pas d’un DAC prévu pour une écoute au départ sur un Iphone. Sacrée surprise !

Les convertisseurs dernière génération ESS SABRE ont une capacité dans le haut médium aigu à retranscrire une foule d’information avec aucun stress sans pour autant être descendant.

Une véritable prouesse que partage le ADL X1 avec ses autres confrères récents.

A l’écoute de Buena Vista Social Club, le temps s’est figé et l’odeur du cigare cubain envahit les narines de son goût aux milles saveurs…

Harry Connick JR, album She, PCM 16bits 44.khz Wav.

harry_connick_jr_she_1994_retail_cd-front

Disons le clairement. L’enregistrement de cet album est délicieusement bourrin. Surproduit à souhait, le micro dans les cordes vocales des chanteurs et les harmoniques passées à la lessiveuse. La batterie est mate comme le désert du Gobi avec des harmoniques inexistantes.

Ce type d’enregistrement me rappelle les vieux enregistrements vinyles japonais « Three Blind Mice » encensés en leur temps lesquels heureusement ont changé.

Malgré cette esthétique sonore inhérente à l’enregistrement, l’ADL X1 démontre des qualités réelles allant chercher la musique même sur des enregistrements déficitaires. Il se permet même de donner de la lisibilité sur la guitare basse bodybuildée.

On retiendra une précision impressionnante pour un bout de métal de 147 gr, une dynamique correcte sans être exacerbée et un raffinement dans le médium aigu inattendu pour le gabarit.

Rachel Podger, J.S Bach, double et triple concerto, label Channel Classic, WAV 24bits 192khz de chez Qobuz

bach 24bits 192khz

Whaou ! Ca décoiffe. Le ADL x1 sur des morceaux 24bits bien enregistrés est particulièrement plaisant. Le sentiment d’espace est là sans être surligné dans une fausse définition fatiguant à la longue.

De ce point de vue, le ADL X1 est particulièrement bien équilibré.

Les cordes sonnent avec le soyeux caractéristique de cette prise de son exceptionnelle et s’envolent avec beaucoup de plaisir.

Le clavecin est un délice sans emballement dans les harmoniques. Le résultat n’est pas loin d’un convertisseur de salon. Il ne lui manque pas grand chose au final, un peu plus de finition dans les notes et de tenue pour tenir la dragée haute aux DAC dévolus à une écoute sédentaire.

C’est surtout valable face à un DAC comme notre Atoll DAC 100, le Matrix X Sabre joue dans une autre catégorie. Ne rêvons pas quand même.

Martial Solal concert France Musique 16bits 44.1khz. WAV

solal france musique

Le ADL X1 s’en sort bien sur cet album. Très bien même. Chaque note passe avec aisance et le jeu aux multiples facettes du pianiste est bien là. Le suivi est éloquent au point de douter de l’orientation nomade du ADL X1.

En comparant au DAC 100se, la dynamique de l’Atoll creuse l’écart, démarquant mieux les plans sonores. Mais le ADL X1 se défend plutôt bien avec un timbre bien étudié et une belle focalisation. Il ne lui manque pas grand chose pour lutter face à un DAC Hi-Fi.

Conclusions

Au final le ADL X1 est un peu un couteau suisse tout terrain qui fait de la musique et pas qu’un peu. On est surpris par le timbre, la précision de l’ensemble avec un médium aigu très agréable mais sans caricature. L’écoute sur un Iphone est transfiguré pour peu qu’on écoute ce DAC avec un intra de qualité comme un Etymotic, Hifiman ou le classique casque Koss Porta Pro junior. ADL produit aussi d’ailleurs un casque dédié au X1, le modèle H118. http://www.adl-av.com/products/headphones/h118/

L’amateur de musique avec une playlist longue comme le bras, qui passe de longues heures dans les transports, a trouvé l’arme ultime pour une écoute au quotidien. L’ensemble s’avère particulièrement plaisant sur tous styles de musique. On regrette juste le fait que l’on ne puisse pas lire des morceaux en 24 bits 96khz et 192khz sur le connecteur I device Apple.

Il en va autrement dans une utilisation sédentaire sur le port USB. Le ADL X1 révèle sa vraie personnalité et en haute définition. Branché sur un ordinateur portable ou fixe, l’engin décolle pour fournir un son de haute volée, venant taquiner les produits sédentaires du marché. D’autant que l’appareil est fourni avec des drivers bit perfect ASIO efficaces. Un excellent choix pour une seconde chaîne Hi Fi de bureau ou de chambre par exemple.

Une solution hybride qui est payante pour celui qui ne veut pas d’un empilement de machines à la maison et au dehors. Dans ce cas on prendra soin de lui adjoindre un câble Mini USB vers USB de qualité chez Furutech ou Supra par exemple.

Un appareil bien conçu, avec des prestations sonores de premier plan, au delà de son utilisation nomade.

ADL X1 test d’un mini dac, maxi son. Richard

ADL X1 DAC nomade 389 prix conseillé.

Qualité de fabrication perçue
Définition
Dynamique
Cohérence/ beauté des timbres
Précision
Facilité d'utilisation

Conclusion: Un appareil très bien conçu, avec des prestations sonores de premiers plans, au delà de son utilisation nomade.

3.7


Pour :

  • Une très belle prestation sonore.
  • La compatibilité Iphone/Ipad par connecteur Idevice Apple.
  • La sortie optique Toslink Sony sur jack 3.5mm.
  • La compatibilité avec un grand nombre de casques (12 à 600 ohms)
  • Les drivers bit perfect ASIO, téléchargeables sur le site d’ADL.
  • L’entrée analogique pour les Smartphones Androïd par exemple.
  • Un jeu complet de câbles fourni prêt à l’emploi.

Contre :

  • Pas compatible USB audio Android.
  • Pas de chargeur autonome.

Tags:


A propos de l'auteur



8 Responses to ADL X1 test d’un mini dac, maxi son.

  1. christian says:

    Bonjour,
    Où peut-on trouver ce X1 (sur Paris) ? Quels magasins vendent ce type de produit ?
    Merci

  2. stephen says:

    Bonjour,

    Merci pour la tres bonne review!
    J’ai le Fiio E07k qui fait la meme chose pour 1/3 du prix (90 euros).
    http://www.fiio.com.cn/products/index.aspx?MenuID=105026002
    Je l’utilise exactement comme décrit.
    La différence est la puce dac est une wolfson. Donc peut être un peu moins bon que la sabre.
    Il faut l adaptateur pour faire du line out mais il coute 9 euros

    Stephen

    • Richard says:

      Le E07K est une très bonne solution nomade. Le ADL X1 a un contrôleur USB Xmos que l’on retrouve plus sur les DAC sédentaires hi-fi avec un DAC-ES9023 très musical. De plus il est compatible ASIO pour le bit perfect. On peut plus le voir plus comme un appareil mi nomade mi sédentaire avec des orientations audiophiles avec son volume analogique et non numérique.

  3. Roger says:

    Je me trompe ou les fiio ne récupèrent pas le flux numérique d’un ipod, se contente d’amplifier la sortie ligne et passe donc par le convertisseur de l’ipod ?
    un ADL X1 semble récupérer ce flux numérique donc la qualité doit être supérieure ?!?

Les commentaires sont fermés

Retour en haut ↑